Attention, votre drone peut être piraté !

Un chercheur en sécurité à crée un nouvel équipement anti drone qui peut prendre le contrôle d’un drone en plein vol.

Pendant la conférence PacSec 2016 qui s’est déroulé à Tokyo, Jonathan Andersson un chercheur en sécurité travaillant à Trend Micro a fait la démonstration d’un équipement de piratage qui permet la prise de contrôle d’un drone en exploitant les fréquences radio.

L’équipement en question n’est pas un outil de brouillage radio classique comme les produits anti drone classique comme Drone Doom. Il permet de prendre le contrôle de tous les drones qui utilisent le protocole DSMx qui est un protocole radio permettant le contrôle d’équipements amateurs comme les drones  et voitures télécommandés.

piratage drone

Le protocole DSMx , le maillon faible

Un tel exploit est possible à cause de faiblesses dans la conception du protocole DSMx qui échange certaines données d’une manière non chiffrées et peut permettre à un attaquant de les deviner en essayant les différentes combinaisons possibles (attaque par force brute). Une fois que ces données secrètes ont été devinées le pirate coupe le contrôle de la radiocommande du propriétaire en surveillant les échanges radio puis en envoyant au bon moment un paquet de contrôle radio qui fait en sorte que le drone accepte la télécommande de l’attaquant et rejette la télécommande radio de son propriétaire.

En plus de permettre de hijacker (détourner) les drones et de leurs faire ignorer les commandes de leurs télécommande radio d’origine , l’équipement en question permet d’attribuer à chaque drone une empreinte numérique unique qui peut être utilisé pour différencier les drones amis de ceux hostiles ou non désirés et être utilisé par exemple dans un cadre judiciaire ou par la police.

Un tel équipement est intéressant pour les agences gouvernementales pour protéger les lieux et installation sensibles comme les aéroports et les bases militaires, mais d’un autre coté ça peut vite faire très mal entre les mains de quelqu’un de mal intentionné qui s’amuserait à voler les drones des gens.

La prise de contrôle d’un drone en pratique

Ci-dessous une vidéo qui présente ce hack :

Cet équipement n’est pas disponible pour le moment à la vente, néanmoins ceci changera dans un futur proche vu la popularité croissante des drones et le fait que les pirates s’y intéressent de plus en plus et que certains groupes terroristes commencent à les utiliser.

Selon le créateur de l’équipement, la protection contre ce genre d’équipements ne seras pas appliqués à 100% vu le nombre important de modèles de drone, transmetteurs radio utilisés et constructeurs et que tous les modèles de drone ne supportent une mise à jours de leurs firmwares (https://fr.wikipedia.org/wiki/Firmware) pour patcher les bugs et problèmes de sécurité.

La société Horizon Hobby (http://www.horizonhobby.com/content/dsmx-render-dsmx)  qui a conçu et commercialiser les licences d’utilisation du protocole DSMx, a refusé de faire un commentaire sur l’attaque en question jusqu’à cette date .

Selon une étude récente menée par un cabinet de consulting indien, le marché des équipements anti-drone va atteindre 1 milliards de dollars dans 6 ans avec un taux de croissance de 23% aux alentours de 2017-2022.

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et à me laisser un petit commentaire en bas de l’article avec vos suggestions/remarques/astuces.

Summary
Attention, votre drone peut être piraté !
Article Name
Attention, votre drone peut être piraté !
Description
Une nouvelle technique de piratage permet de détourner les drones en plein vol et d'en prendre le contrôle!
Author
Publisher Name
guide-drone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *