Au Ghana, des drones livrent des médicaments et du sang

Depuis leur démocratisation, les drones ne cessent de voir leur champ d’application s’élargir. Désormais, ces appareils volants sont utilisés dans le cadre de services humanitaires et sanitaires.

Au Ghana notamment, des drones sont utilisés pour livrer des médicaments et des poches de sang aux habitants des zones reculées du pays. Ce service, assuré par la société Zipline a été lancé le 23 avril 2019. Le président du Ghana lui-même était présent lors de l’inauguration de la société. Ceci démontant l’intérêt du pays à développer un tel service.

Pourquoi avoir recours à des drones pour le transport de médicaments ?

Le Ghana compte une population de 30 millions d’habitants. Ce pays africain souffre d’un sérieux déficit en infrastructures. Certaines zones rurales sont coupées de tout, et plus particulièrement d’un accès aux premiers soins. Le mauvais état des routes vient compliquer la situation. En effet, les habitants ne trouvent aucun moyen pour se rendre aux hôpitaux et aux infirmeries situées à plusieurs kilomètres de chez eux.

Dans ce contexte où des vies humaines sont en jeu, la société américaine Zipline a été sollicitée par le gouvernement ghanéen afin de pallier à ce problème majeur. La société est réputée pour ses services de livraison de médicaments et de poches de sang par drones. En 2016, Zipline a effectué sa première livraison de médicaments au Rwanda en utilisant des drones longue portée. Depuis, ce nouveau mode de transport est régulièrement utilisé pour acheminer les médicaments aux habitants par voix aérienne.

drone zipline au Ghana

Convaincu par ce succès, le gouvernement ghanéen s’est offert les services de la société américaine contre un chèque de 12,5 millions de dollars pour 4 ans. Même si les drones ne remplaceront jamais les hôpitaux et la prise en charge de médecins, les quadricoptères peuvent sauver des vies. Ainsi, en apportant à temps des médicaments de première nécessité et autres poches de sang, les habitants peuvent s’administrer des premiers soins vitaux, s’évitant, dans certains cas, une mort certaine.

Précisons tout de même que les drones utilisés par l’entreprise ne ressemblent pas aux quadricoptères auxquels vous pourriez penser. Bien que des appareils comme le Mavic Pro et le Phantom 4 de DJI soient utilisés dans le cadre de diverses missions complexes, les drones de Zipline sont différents. Il s’agit en réalité de mini-avions, dont il n’existe qu’un seul modèle, qui peuvent atteindre une portée de 160 kilomètres.

Un déploiement partout dans le pays

Les premiers drones de Zipline ont commencé à survoler le Ghana le 23 avril 2019 à l’aube. Déjà, les premières poches de sang et médicaments ont pu être livrées à des habitants nécessitant des premiers soins vitaux. Afin de généraliser cette solution, le gouvernement ghanéen compte déployer le service de Zipline un peu partout dans le pays. En effet, pour l’instant, une seule clinique rurale est desservie par ce service.

drone zipline

Le gouvernement ghanéen compte bien déployer des centaines, voire des milliers de drones à travers le pays. En même temps, plusieurs hôpitaux modernes sont en cours de constructions. D’ici quelques années, ces futurs hôpitaux seront desservis par le service de drone de Zipline. Notons que le Ghana investit plusieurs centaines de millions de dollars pour la construction d’infrastructures sanitaires. Rien qu’en 2018, le gouvernement ghanéen a alloué un milliard de dollars pour le développement de ce secteur très en difficulté.

En parallèle, Zipline compte déployer trois autres centres avant la fin de l’année 2019. Chacun de ces centres comprendra 30 appareils volants et de plus de 150 produits médicaux. Ces 150 drones, dont la portée est de 160 kilomètres, pourront livrer médicaments et poches de sang à plus de  500 cliniques rurales. Selon des prévisions, ces drones vont pouvoir assurer les besoins en soins médicaux de plus de 12 millions d’habitants, soit quasiment la moitié de la population.

Le prix d’une ambulance, d’un camion ou d’une moto

Transport de poche de sang par drone zipline

Pas peu fière des services assurés par Zipline, le directeur de communication de l’entreprise s’est exprimé en ces termes « « Les ‘avions’ peuvent faire 160 kilomètres en tout, donc on peut atteindre des localités dans un rayon de 80 km environ autour de chaque centre ». Confiant, il poursuit « Le prix de notre service est égal à celui d’une ambulance, d’un camion ou d’une moto. Nous sommes juste beaucoup plus fiables, efficaces et beaucoup, beaucoup plus rapides ».

Concrètement, comment fonctionne le service de Zipline ?

Le principe est simple. Dés que le service de Zipline sera fonctionnel, comme c’est déjà le cas dans la clinique d’Obemako, le personnel soignant de ces établissements pourra commander du matériel médical par le biais d’une application mobile dédiée. Zipline assure que les produits seront livrés dans un laps de temps ne dépassant pas l’heure depuis l’enregistrement de la commande.

drone zipline

Zipline : une solution ingénieuse mais complémentaire

Aussi utiles soit-ils, les drones sont considérés comme une solution complémentaire par les autorités ghanéenne. Ainsi, gouvernement continue à dépenser des millions de dollars dans la construction et la réparation des routes. De même, le pays investit énormément dans la mise en place d’infrastructures sanitaires moderne ainsi que dans la formation de médecins.

Summary

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *