Mavic Air 2 : que disent les rumeurs sur le prochain drone de DJI ?

Et si on vous disait que le prochain Mavic Air allait bientôt être commercialisé ?

Fort du succès du premier modèle, il est fort probable qu’un Mavic Air 2 voit bientôt le jour. Surtout compte tenu de l’évolution qu’ont connu les drones de DJI ces dernières années, .

En effet, des rumeurs de plus en plus persistantes laissent croire à une prochaine déclinaison du Mavic Air. Elle serait même en production dans les locaux de Shinzen. En attendant une annonce officielle de la part du leader mondiale, on vous propose un petit tour d’horizon sur les principales caractéristiques que risquent d’avoir le tant attendu Mavic Air 2.

Design, taille, poids

Avec le Mavic Air, il apparaissait clairement que DJI souhaitait aller encore plus loin dans la miniaturisation de ses drones. Sans pour autant sacrifier à leur potentiel intrinsèque. En effet, le Mavic Air est beaucoup plus petit qu’un Mavic Pro. Mais il est sensiblement plus grand qu’un Spark. Le tout, en disposant de pieds pliables facilitant considérablement son transport.

Si aucune photo du Mavic Air 2 n’a encore fuité sur internet, il est évident que DJI mobilisera ses meilleurs ingénieurs. Afin surtout de conférer à son futur drone un aspect ergonomique encore plus abouti. Par conséquent, le Mavic Air 2 pourrait s’aligner sur les mesures d’un Spark tout en conservant son aspect complètement pliable. Selon toute vraisemblance, le drone pourrait être plus léger que le Spark et ne dépassera pas les 250 grammes.

En effet, on vous rappelle qu’en 2019, la FFA compte établir de nouvelles lois sur les UAV obligeant les constructeurs de drones à concevoir des appareils ne dépassant pas les 250 grammes.

Pour le reste, le Mavic Air 2 pourrait bénéficier d’une conception tout aussi solide que son ainé, à base d’un alliage de magnésium pour le corps, et de la fibre de carbone pour ses hélices.

Aucune date de sortie officielle pour l’instant

Le Mavic Air 2 n’a pour l’instant aucune date de sortie officielle. En effet, le leader mondial n’a toujours pas communiqué sur la prochaine déclinaison du Mavic Air, que ça soit lors de son événement à New-York ou sur son site officiel.

Néanmoins, en suivant la logique de sortie des drones de DJI, plus particulièrement lorsqu’il s’agit de déclinaison de la même gamme, il est fort probable que le Mavic Air 2 ne voit pas le jour au cours de l’année 2019, ni en 2020 par ailleurs. En effet, la toute première commercialisation du Mavic Air s’est effectuée au début de l’année 2018, et le drone figure toujours parmi les drones les plus vendus de l’entreprise.

Ainsi, sauf surprise, la deuxième déclinaison du Mavic Air pourrait éventuellement voir le jour à la fin de l’année 2020. Ou au plus tard au début de l’année 2021. Nul doute que d’ici là, l’entreprise aura acquis une expertise supplémentaire dont le Mavic Air 2 va bénéficier.

En attendant, nous guettons régulièrement le site officiel de DJI en quête d’éventuelles informations. Pour le reste, l’entreprise n’est jamais à l’abri d’une potentielle fuite qui risque de divulguer quelques caractéristiques croustillantes sur ce bien mystérieux Mavic Air 2.

Quelles sont les nouveautés espérées sur le Mavic Air 2 ?

Appareil aux performances générales hautement satisfaisantes, le Mavic Air est particulièrement apprécié par les pilotes expérimentés et les dronistes en herbe. Optimisé pour la prise de vue grâce à son capteur CMOS 1/2, 3 de 12 MP et riche en fonctionnalités, le Mavic Air est le drone préféré des photographes et autre vidéastes amateurs.

Par conséquent, le Mavic Air 2 promet de faire mieux et de répondre à des exigences encore plus élevées.

Vers une meilleure autonomie de batterie

On se rappelle que le Mavic Air péchait par une autonomie de batterie instable, qui peinait à atteindre les 21 minutes annoncées par DJI. Un chiffre qui chutait jusqu’à 10 minutes, voire moins, lorsque le drone vole à basse température ou dans de hautes altitudes.

Selon toute vraisemblance, le Mavic Air pourrait bénéficier d’un système de batterie chauffante plus puissant, lui assurant un temps de vol effectif de 25 minutes, quel que soit les températures ou les altitudes sous lesquelles volera le drone.

Vers un système de liaison Occusync

Le système de liaison Wi-fi du Mavic Air constituait l’un de ses plus gros points faibles, à cause de son instabilité, des coupures fréquentes qu’il subissait et de la portée limitée qu’il offrait au drone.

DJI pourrait par conséquent équiper son Mavic Air 2 d’un autre système de connectivité. Si les premières rumeurs évoquaient un Lightbridge, d’autres laissent croire que le Mavic Air fonctionnera avec l’Occusync  2.0, la toute dernière technologie de liaison conçue par DJI pour ses drones semi-professionnels comme la gamme Mavic.

À condition que le Mavic Air soit livré avec une toute nouvelle radiocommande spécialement conçue pour l’Occusync, la portée du quadricoptère pourrait être étendue jusqu’à 4 Km, si ce n’est plus.

Vers une meilleure caméra

La caméra du Mavic Air a fait de ce dernier le drone préféré des bloggeurs et autres routards aimant immortaliser leurs souvenirs en photo et vidéo.

Celle du Mavic Air 2 pourrait être équipée du même capteur CMOS 1/2,3 à 12 MP, à ceci près que cette fois la résolution 4K serait entièrement prise en charge par la caméra. Un capteur qui pourra filmer en 4K/60 fps à plus de 100 mb/s, lui permettant d’afficher un grand nombre de détails dans l’image.

Pour le reste, nul doute que le Mavic Air 2 va bénéficier de quelques modes de vol automatiques supplémentaires, faisant de lui un drone encore plus fun que son ainé. Certaines rumeurs évoquent un système de reconnaissance des gestes de la main plus abouti que celui dont est équipé le Spark.

Mavic Air 2 : vers une seconde consécration pour DJI ?

Si les rumeurs qui circulent depuis quelques mois sur le Mavic Air 2 s’avèrent fondées, le prochain appareil volant de DJI risque d’occuper les têtes de ventes des drones pliables pendant longtemps.

En effet, tout laisse à croire que le Mavic Air 2 va gommer les défauts de son ainé, à savoir sa faible autonomie de batterie et son système de liaison Wi-fi défaillant. Si c’est le cas, nul doute qu’un grand nombre de dronistes vont se ruer sur le Mavic Air 2 aussitôt commercialisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *