Spark 2 : vers le renouveau du modèle ?

Si vous êtes l’heureux propriétaire du Spark premier du nom, nul doute que vous attendez le Spark 2 dont les rumeurs annoncent la sortie pour la fin de l’année 2019.

En dépit de sa petite taille, le Spark est un petit concentré de technologie qui fait le bonheur des photographes et autres cinéastes amateurs. Néanmoins, l’appareil de DJI souffre de quelques lacunes. On pense notamment à l’absence d’une résolution 4K ou à l’autonomie relativement faible de sa batterie.

Le Spark 2 saura-t-il gommer ces faiblesses et faire mieux que son ainée ? Quoi qu’il en soit, les rumeurs autour de ses caractéristiques techniques laissent rêveur. Des rumeurs dont on vous propose un petit condensé dans notre article du jour !

Design, taille et poids

Pour l’instant, aucune photo de ce tant attendu Spark 2 n’a encore fuité sur internet. Un élément somme toute bien inquiétant qui laisse planer des doutes sur la véracité des rumeurs annonçant la sortie du drone pour l’année 2019.

En effet, durant ses événements organisés chaque été à New-York, DJI n’est jamais avare en informations. L’entreprise y montre notamment des photos de ses futures sorties, comme ce fût le cas avec le Mavic Pro 2, entre autres.

Néanmoins, si on suit la logique évolutive des drones de DJI, tout laisse à croire que le Spark 2 reprendra un design similaire à son ainé. En étant cependant plus petit et par conséquent plus léger. Certaines rumeurs annoncent que le Spark 2 sera complètement pliable comme le Mavic Air, pour faciliter son transport.

En effet, la FFA (The United States Federal Aviation Administration) compte établir de nouvelles règles en 2019 obligeant les constructeurs à concevoir des drones dont le poids ne dépasse pas les 250 grammes.

Dominant actuellement le marché, DJI a tout intérêt à se soumettre aux lois de la FFA si elle souhaite conserver sa place de leader.

Vers une résolution 4K, mais toujours pas de format RAW

Le Spark 2 sera selon toute vraisemblance beaucoup plus petit, mais aussi beaucoup plus performant.

Le drone pourrait être équipé du même capteur CMOS 1/2,3 pouces de 12 mégapixels. Il proposera les mêmes performances satisfaisantes que celle du Spark premier du nom. A ceci près que le Spark 2 prendra en charge la 4K à 30 fps et une transmission d’images en temps réel à 1080p. Une résolution très attendue par les photographes et autres cinéastes amateurs et dont l’absence sur le Spark 1 laissait un amer goût d’inachevé.

Hélas, ces mêmes rumeurs annoncent que le format RAW ne sera pas pris en charge par le drone. Ce qui risque de décevoir les perfectionnistes souhaitant améliorer leurs prises de vue en post-production.

Toujours pas de Lightbridge

En effet, il apparait selon les mêmes sources que le Spark ne sera pas doté du système de transmission Lightbridge. Système dont on a pu apprécier l’efficacité sur les Mavic et l’Inspire 2 du même constructeur.

On devra se contenter du Wi-Fi en espérant que la liaison avec le Spark 2 soit de meilleure qualité. Surtout qu’elle ne souffre pas de ces lacunes qu’on a pu constater sur le Spark 1.

Vers une meilleure autonomie de batterie

Le Spark a suscité le mécontentement de plusieurs dronistes qui lui reprochaient une faible autonomie de batterie. En effet, l’appareil de DJI peinait déjà à atteindre les 15 minutes de temps de vol annoncées par le constructeur chinois. Il atteignait un temps de vol effectif de 12 minutes, tout au plus.

Nul doute que DJI est à l’écoute de sa clientèle de plus en plus importante. L’entreprise équipera son Spark 2 d’une batterie plus puissante. Les rumeurs annoncent que le Spark 2 s’alignera sur les performances d’un Mavic Air ou d’un Anafi de Parrot. Il pourra ainsi voler jusqu’à 25 minutes avant de s’épuiser.

Un système de détection d’obstacles plus optimisé

Comme vous le savez, le Spark est équipé de plusieurs capteurs. Notamment d’une caméra avant lui permettant de détecter des obstacles sur plusieurs directions. Un système de positionnement visuel développé par DJI. On a pu apprécier l’efficacité sur toute la gamme Mavic ou sur leur drone professionnel, l’Inspire 2.

Afin d’être conforme aux lois de la FFA de plus en plus exigeantes en ce sens, nul doute que DJI sera amenée à optimiser cette technologie dans ses futurs appareils. Ainsi, il est fort probable que le Spark 2 soit habilité à éviter les obstacles sur 360º. Notamment grâce à une optimisation de sa caméra avant. Une attente somme toute assez logique compte tenu de l’évolution que connaît l’industrie du drone depuis quelques années.

Un meilleur système de reconnaissance gestuelle

Au-delà de son potentiel intrinsèque, le Spark avait suscité l’enthousiasme des dronistes en herbe. Notamment ceux qui appréciaient les quelques fonctionnalités sympathiques dont il était équipé. On songe tout particulièrement à son système de reconnaissance gestuelle. Permettant ainsi au pilote de commander le drone en utilisant des gestes de la main.

Tout laisse croire que DJI n’a pas l’intention de faire fi de ces fonctionnalités. Il compte ainsi améliorer ce système de reconnaissance. En effet, aussi sympathique soit-il, la reconnaissance gestuelle sur le Spark 1 souffrait d’une liaison de mauvaise qualité. Le Spark 2 sera par conséquent plus optimisé en ce sens. Il proposera un signal de meilleure qualité mais surtout des fonctionnalités supplémentaires tout aussi funs.

Livré avec une télécommande

À moins que vous n’ayez opté pour le pack « Fly More Combo », vous savez que le Spark n’est pas livré avec une télécommande. Les utilisateurs devaient se contenter de leur smartphone et de l’application DJI go 4, pour piloter le quadricoptère.

Au vu des caractéristiques dont profitera le Spark 2, DJI commettrait une grossière erreur si elle ne livrait pas une télécommande directement avec son drone.

Conclusion : faut-il attendre le Spark 2 ?

Le Spark 1 avait suscité une grande attente lors de son annonce. Une fois commercialisé, le drone de DJI a fait le bonheur des dronistes en herbe, et des amateurs de prises de vue grâce à son potentiel plus que convaincant.

Le Spark 2 sera, selon toute vraisemblance, beaucoup plus petit, plus léger et compte bien gommer les défauts de son ainé. Pour le reste, il prendra en charge la 4K, disposera d’une meilleure batterie, et son système de détection d’obstacles sera optimisé. Nul doute que le Spark 2 sera un mini-drone particulièrement séduisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *