[Test]Drone DR-60 W : La revue complète!

Aujourd’hui, on s’intéresse de tout près à un quadricoptère du distributeur français PNJ, le drone DR-60 W. Fort ressemblant au Potensic T35 d’un point de vue esthétique, il nous tardait de savoir s’il proposait les mêmes performances que son concurrent. Qu’en est-il de son potentiel en plein vol ? Que penser de l’autonomie de sa batterie et de la qualité de sa caméra ? Est-ce un quadricoptère au bon rapport qualité/prix ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre dans l’article du jour. Un avis des utilisateurs est à retrouver à la fin avec notre conclusion.

Design du DR-60 W : Un Potensic T35 plus élégant

Drone PNJ Mini DR-60 W
PNJ - Appareils électroniques

Dernière mise à jour le 2019-06-16 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Le DR-60 W de PNJ ressemble beaucoup au Potensic T35 à première vue. En effet, il reprend les mêmes lignes que le drone américain, et propose une finition similaire, ou presque. En réalité, si nous ne sommes pas fan de l’aspect esthétique du Potensic T35, force nous est d’admettre que le DR-60W propose une approche un peu plus élégante.

Ses courbes sont un peu moins robustes et s’expriment un peu plus sobrement que le T35. En revanche, il reprend la même couleur blanche que le drone de l’entreprise américaine et celle adoptée par les Phantoms 4 de DJI. Une couleur qui aura tendance à prendre aussi bien la saleté que la poussière comme vous le savez. En termes de conception, le DR-60 W est fait à base d’un plastique assez ordinaire. De ce fait, il s’avère particulièrement fragile, malgré la présence des protections d’hélices tout autour du quadricoptère.

Par ailleurs, ces protections d’hélices sont elles-mêmes d’une grande fragilité, et s’avèrent assez peu utiles finalement. Quant aux hélices, de type bipale, elles ont l’avantage d’être proposées en deux couleurs afin de distinguer entre celles qui se mettent en avant et celles qu’il faut placer à l’arrière du drone. Sinon, le DR-60 W embarque une caméra amovible de type VGA fixée sous le drone. Un emplacement que nous trouvons assez pratique car il ne vient pas du tout gêner l’aspect visuel somme toute assez réussi du quadricoptère.

À noter que le DR-60 W vous offre la possibilité de placer la caméra de votre choix aussi. Pour ce qui est des dimensions du drone, le DR-60 W est relativement volumineux. En effet, ses mesures sont les suivants : 33x33x7 Cm pour un poids de 115 grammes. Vous l’aurez compris, ce n’est pas un drone qu’il vous sera possible d’emporter à l’intérieur de votre poche !

À qui s’adresse le drone DR-60 W ?

L’entreprise PNJ est connue pour distribuer des drones entrée de gamme avc des prix compétitifs. De ce fait, les drones qu’elle propose visent tout particulièrement des dronistes débutants qui veulent à leur tour piloter ces appareils sophistiqués. Ainsi va-t-il du drone DR-60W qui s’adresse avant toute chose à ces pilotes en question n’ayant pas beaucoup, voire aucune expertise dans le pilotage de drone.

Néanmoins, viser un public de néophyte est loin de signifier que le DR-60 W propose de mauvaises performances ou qu’il soit un jouet à mettre entre toutes les mains. En réalité, le quadricoptère de PNJ est un petit concentré de technologie qui propose quelques fonctionnalités intéressantes vu le prix auquel il est proposé.

Des fonctionnalités limitées mais sympathiques

On songe notamment à ses 3 vitesses. Une première vitesse (40%) qu’on recommande à celles et ceux qui n’ont jamais piloté un drone de leur vie. Une seconde vitesse (60%) qu’il vous sera possible d’activer une fois habitué au quadricoptère. Et pour finir, une troisième vitesse (100%)  qu’on vous conseille d’activer après plusieurs heures de pilotage.

Sinon, le DR-60 W embarque la fonctionnalité « looping 360 ° » grâce à laquelle vous allez pouvoir faire faire des acrobaties à votre quadricoptère. À noter que cette fonctionnalité n’est disponible qu’en vitesse lente ou moyenne du quadricoptère. De même que pour l’utiliser, il vous suffira d’appuyer sur le bouton « flip » de la télécommande tout en orientant le joystick droit dans la direction de votre choix.

En résumé, le DR-60 W est un quadricoptère entrée de gamme qui va trouver grâce aux yeux de pilotes débutants. Néanmoins, le drone de PNJ risque de plaire à quelques utilisateurs un peu plus expérimentés aussi grâce à ses pointes de vitesses pour le moins assez correctes. À ce titre, il est temps que nous abordions la question de son potentiel en plein vol !

Potentiel en plein vol du DR-60 W : égale t-il un Potensic T35 ?

Nous rappelons que le Potensic T35 est un drone situé à la frontière entre les drones moyen et haut de gamme, et qu’à ce titre, la comparaison avec le DR-60 W n’a pas vraiment lieu d’être. Et pourtant, force nous est d’admettre qu’en dépit de son prix concurrentiel, le quadricoptère de PNJ arrive à rivaliser avec son concurrent américain en proposant des performances en plein vol pour le moins assez correctes.

En effet, le DR-60 W est un quadricoptère dont le pilotage se fait en toute simplicité. À commencer par son décollage qui s’effectue grâce à une simple touche sur la télécommande. En effet, aussitôt votre doigt posé sur la touche en question, et voilà que les hélices du quadricoptère se mettent à tourner, emportant le drone lentement à quelques mètres au dessus du sol.

S’il ne dispose pas d’une fonctionnalité « maintien d’altitude » ou d’un mode « vol stationnaire » le DR-60 W s’avère assez satisfaisant du côté de la stabilité. En effet, le quadricoptère de PNJ est assez stable et son pilotage ne souffre d’aucune raideur particulière. En plein vol, le quadricoptère se met sagement à attendre vos ordres et réagit assez convenablement aux manœuvres effectuées sur la télécommande.

À noter qu’à sa troisième vitesse, le DR-60 W atteint des pointes de vitesse allant jusqu’à 30 Km/h, ce qui fait de lui l’un des drones les plus rapides de sa catégorie. Une vitesse que l’on vous conseille d’essayer uniquement dans des espaces ouverts. En effet, le moindre choc du drone à cette vitesse pourrait lui causer des dégâts irréversibles.

Sinon, le DR-60 W n’est pas particulièrement optimisé pour voler dans des conditions climatiques houleuses. En effet, il résiste assez mal aux bourrasques de vents, du fait de son poids de 115 grammes.

En bref, s’il est loin d’être une bête de puissance, le DR-60 W s’en sort plutôt pas mal en proposant des performances en plein vol, si ce n’est correctes, du moins sympathiques.

De combien est l’autonomie de batterie du DR-60 W ?

La batterie du quadricoptère est un modèle de type LiPo 3.7V affichant une puissance de 380mAh. Un chiffre pour le moins assez pauvre qui assure au drone une autonomie située entre 6 à 8 minutes dans des conditions de vol optimales. En effet, l’autonomie de batterie peut lourdement chuter si vous utilisez le quadricoptère à sa troisième vitesse ou si vous lui faites effectuer des flips constamment.

En outre, sachez que le quadricoptère n’embarque pas de système de signalisation qui vous indiquera le niveau de la batterie. Un point négatif qui vous obligera à avoir les yeux constamment rivés sur votre chronomètre. Ainsi nous regrettons l’absence d’une alarme qui se déclenche aussitôt la batterie épuisée ou si jamais le drone s’éteint.

De ce fait, nous vous recommandons de faire attention à ne pas dépasser une session de vol comprise entre 6 et 8 minutes si vous ne souhaitez pas perdre votre quadricoptère.

En définitive, le DR-60 W propose une autonomie de batterie assez peu satisfaisante. Néanmoins, nous tenons à rappeler qu’il s’agit d’un drone entrée de gamme et que pleins d’autres quadricoptères de la même catégorie embarquent des batteries nettement moins performantes.

Télécommande du DR-60 W : 2.4 GHz et 80 mètres de portée, vraiment ?

Ce n’est pas du côté de sa finition esthétique que la télécommande du DR-60 W risque de vous plaire. En effet, elle est de forme carrée et ses lignes sont loin d’être aussi épurées que celle du Potensic T35 ou du Potensic D80, entre autres. Pour une fois, la télécommande d’un quadricoptère peine à nous satisfaire avec sa prise en main.

Celle du DR-60 W est loin d’offrir un confort optimal avec ses joysticks cliquables situés à une distance assez peu ergonomique des deux pouces. En revanche, elle s’avère assez complète en fonctionnalités grâce aux divers boutons repartis tout au long de sa face avant, arrière et sur ses deux côtés. À noter la présence de l’indispensable support pour placer un smartphone également.

D’un point de vue technique, la télécommande se montre plutôt convaincante avec sa fréquence de 2,4 GHz et sa portée pouvant atteindre les 80 mètres, voire les 100 mètres selon certains témoignages. Sinon, sachez que le quadricoptère peut se piloter directement depuis votre smartphone grâce à une application fournie par le fournisseur PNJ, disponible sur Android et iOS. L’application vous offrira une portée de 50 mètres et vous permettra notamment de suivre les déplacements du quadricoptère en temps réel.

En somme, nous trouvons beaucoup d’atouts à cette télécommande malgré ses qualités esthétiques qui laissent à désirer et sa prise en main assez peu confortable.

Test de la caméra HD 720p du DR-60 W

La caméra du DR-60 W est un VGA fixée sous le drone. Une caméra incluse dans la boite qu’il est possible de remplacer par une autre de votre choix. Néanmoins, nous doutons fort que vous ayez envie de changer la caméra livrée avec le DR-60 W vues les performances pour les moins assez satisfaisantes qu’elle propose. Des performances loin d’être remarquables certes, mais notables vu le prix du quadricoptère.

Nous apprécions notamment les couleurs assez bien contrastées captées par la caméra. Que ça soit pour prendre des photos ou enregistrer des vidéos, la caméra accomplit son job en toute efficacité. De plus, elle affiche les images avec une résolution de 720 p. De ce fait, il vous sera possible de consulter vos prises de vue, à la fois photo et vidéo, directement depuis un écran d’ordinateur ou sur votre téléviseur.

En revanche, la caméra souffre d’un certain manque de stabilité à certains moments. À ce titre, nous vous recommandons d’activer le premier mode de vitesse du drone lorsque vous comptez prendre des photos. Sinon, mention spéciale pour la possibilité d’enregistrer des vidéos tout en activant le mode « looping 360° » du quadricoptère. Fun garanti !

Contenu de la boite :

  • Le Drone avec sa caméra amovible
  • Sa Radio-commande 2.4GHz
  • Un Support smartphone
  • Quatre hélices installées
  • Quatre hélices de rechange
  • Quatre protections d’hélices
  • Deux trains d’atterrissage
  • Batterie Li-Po 380mAh
  • Un Chargeur USB
  • Le Mode d’emploi en Français

Points forts du DR 60-W

  • Un drone fin et élégant
  • Idéal pour le droniste débutant
  • Performances en plein vol très correctes
  • 3 modes de vitesses
  • Fonction « Looping 360° »
  • Caméra VGA de bonne facture
  • Bon rapport qualité/prix

Points faibles du DR 60-W

  • Assez pauvre en fonctionnalités
  • Faible autonomie de batterie
  • Caméra instable à certains moments
  • Drone assez fragile

Avis des utilisateurs sur le DR 60-W

Comme promis, il est temps de vous faire le condensé des meilleurs avis, aussi bien positifs que négatifs, sur le DR-60 W. Comme il a connu un certain succès commercial, il n’a pas été difficile d’en trouver sur les sites de vente en ligne.

En premier lieu, la majorité des testeurs saluent les bonnes performances en plein vol du quadricoptère. À commencer par son excellente stabilité et la façon qu’il a de maintenir son altitude. Des utilisateurs un peu plus expérimentés trouvent au quadricoptère beaucoup de nervosité, au sens positif du terme, plus particulièrement lorsqu’il est à sa troisième vitesse.

Sinon, quelques avis soulignent la bonne facture de la caméra VGA dont ils apprécient la qualité des prises de vue qu’elle permet. Toutefois, certaines personnes déclarent avoir opté pour d’autres caméras plus performantes disponibles à bon prix sur le marché.

En revanche, peu de gens semblent se satisfaire de la faible autonomie de batterie du quadricoptère et la majorité déclare avoir dû se procurer d’autres batteries de rechange. Idem du côté de la conception en plastique du drone qui fait de lui un appareil assez peu solide témoignent quelques uns.

Conclusion : que pensons-nous du DR-60 W de PNJ ?

Comme vous avez pu le constater tout au long de notre test approfondi du jour, le DR-60 W du fournisseur français est loin d’être un mauvais quadricoptère. Bien au contraire, pour un appareil entrée de gamme, il offre des performances générales assez satisfaisantes. Que ça soit pour effectuer des vols endiablés, accomplir des acrobaties vertigineuses, prendre des photos et enregistrer des vidéos, le DR- 60W est le drone idéal. En revanche, nous regrettons qu’il soit aussi pauvre en fonctionnalités et qu’il dispose d’une autonomie de batterie aussi faible.

Dernière mise à jour le 2019-06-16 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Summary
Review Date

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *