Google teste la livraison par drone en Autstralie

Alphabet, la société mère de Google, a commencé à tester la livraison des drones, mais pas de la même manière qu’Amazon ou les autres sociétés. Les tests réalisés en Australie montrent que le système unique d’Alphabet pour les paquets de livraison de drone sera basé sur une corde qui aura en son bout le paquet en question.

Le conglomérat multinational californien, fondé dans le cadre d’une restructuration de Google en octobre 2015, a constaté que les gens étaient sceptiques à l’idée de toucher ou d’entrer en contact avec les drones qui livraient leurs marchandises, principalement parce qu’ils craignaient d’être blessés par ses hélices. C’est à partir de ce constat que le mécanisme de livraison imaginé par Alphabet dans le cadre du projet « Wings » a été imaginé.

Un ingénieur de Google a mis au point le système de largage de paquets pour contourner le problème de l’interaction avec un drone. Dans ses premières itérations, la corde utilisée était une simple ligne de pêche, mais le dernier test australien de Google montre que le mécanisme a clairement évolué. Un employé d’une entreprise peut maintenant prendre un sac Wing et le mettre sur un crochet qui est treuillé jusqu’au drone en vol.

D’après JamesRyan Burgess , le codirecteur du projet Wings , les drones de Google sont en mesure de livrer des articles partout; jardin, parcs publics,.etc. Le plus grand challenge auxquels ils vont devoir face est d’identifier de manière fiable les lieux de livraisons suret pratique ce qui est plus compliqué qu’il n’y paraît. Le système en question doit prendre en considération les préférences des clients. Par exemple certains testeurs de Google voulaient recevoir leurs colis dans l’arrières cours de leurs maisons pour que ça ne soit pas visible à partir des routes. Certains voulaient être livré prés de leurs cuisines s’ils avaient commandés des aliments pour qu’ils puissent les déballer rapidement.

Alphabet est l’une des nombreuses entreprises qui travaillent à perfectionner la livraison des drones. Amazon a eu sa première livraison de drone réussie aux Etats-Unis plus tôt cette année. UPS a mis en ligne la vidéo d’un drone qui sort d’un de ses camions de livraison dans une petite ville de Floride. DHL a commencé à tester la livraison des drones en Allemagne en 2016.

La livraison par drone reste actuellement illégale aux États-Unis, tous les essais aux États-Unis est fait avec l’autorisation de la FAA. C’est l’une des raisons pour lesquelles les entreprises regardent à l’extérieur des États-Unis pour les livraisons expérimentales de burrito. Ceci explique aussi pourquoi certains pays commencent à créer des sites d’essais de drones comme appâts pour les entreprises.

Source:Lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *