Parrot Anafi VS DJI Mavic Pro : le choc des titans!

Je l’avais déjà évoqué dans un précédent article, le Parrot Anafi, dernier opus du premier constructeur français de drones, était dans ma liste des meilleurs drones à embarquer pour le voyage aux côtés de nombreux modèles du constructeur chinois DJI qui dominait jusqu’à maintenant sans conteste le marché des drones “compact” notamment avec la gamme Mavic et son porte drapeau le Mavic Pro.

Alors le Parrot Anafi, le petit nouveau frenchy, face à l’incontournable Mavic Pro du géant chinois Dji, est-ce David contre goliath ?

Prix du Anafi VS Mavic Pro

Parlons argent tout d’abord, question prix, l’achat du Parrot Anafi vous coûtera entre 650 et 700 euro ce qui vous économisera quelques centaines d’euro par rapport à un Mavic Pro proposé entre 870 et 1200.

On peut aussi trouver les deux drones en occasion, le Parrot à partir de 450 euro et le Dji à partir de 500 euro, ce qui est peu flatteur pour le Mavic Pro puisqu’il perd quasiment la moitié de sa valeur à la revente. Donc de ce côté Avantage Parrot !

Mais pour ce prix qu’est ce qu’on reçoit concrètement ?

Contenu

Le pack basique d’un Parrot Anafi comprend :

  • 1 Drone Parrot Anafi
  • 1 Batterie Intelligente
  • 1 Parrot Skycontroller 3
  • 1 Etui de transport
  • 1 Carte SD 16 GB
  • 1 Câble USB-A vers USB-C
  • 8 Pales d’hélice additionnelles
  • 1 Outil de montage

Avec un Dji Mavic Pro on reçoit :

  • Un drone Mavic Pro
  • Une radiocommande
  • 1 Batterie Intelligente
  • 1 chargeur de batterie
  • 1 Câble d’alimentation
  • 3 Paire d’hélices
  • 1 Cable RC ( connecteur lightning )
  • 1 Cable RC ( connecteur micro Usb standard )
  • 1 Cable RC ( connecteur Usb Type C )
  • Protection de la nacelle
  • Bride de nacelle
  • 1 Carte SD 16 GB
  • Cable Micro USB
  • 2 grandes glissière pour câble RC
  • 2 petites glissière pour câble RC

Donc dans leur version de base,bien que le Mavic pro semble être un peu plus équipé en terme de câblage, le Parrot Anafi s’en sort pas mal avec le stricte nécessaire pour le chargement mais aussi des hélices en plus, son étui de transport et son outil de montage qui peut s’avérer très pratique en cas de pépins. Égalité, un point partout !

Accessoires et pièces de rechanges

Les deux constructeurs proposent leurs drones avec des pack plus complets que la version basique destinés principalement à allonger le temps de vol.

Appelé extended, pour une centaine d’euro en plus, le kit du Parrot Anafi extended inclus :

  • 3 batteries intelligentes (donc deux supplémentaires)
  • Un sac de voyage sur mesure ultra compact
  • 4 hélices bipales repliables ultra silencieuses.
  • 2 mois d’abonnement à Adobe Creative Cloud pour la photo ou Adobe Premiere Pro CC.

Celui du Mavic Pro, qui vous coûtera environ deux cents euro de plus, appelé FlyMore le “combo” du Mavic Pro inclus :

  • 3 batteries ( donc deux supplémentaires )
  • 1 Hub de chargement de batterie

Le pack extended du Parrot semble plus rentable que celui du Mavic, par contre Dji offre quelques accessoires en plus hors kit comme le pare-soleil ou la protection pour hélice.

Les pièces de rechanges des deux drones sont également disponibles à l’achat ou sur leurs sites ou sur des sites tiers ce qui est très pratique en cas de besoin.

Je dirais que la aussi il y a égalité !

Poids

L’autre critère de comparaison qui me semble très important dans la balance, c’est le poids évidemment, surtout quand on compte se déplacer avec son drone, ou tout simplement par rapport à la maniabilité et dans certains pays pour le côté légal vu que les drones de moins de 500 grammes sont exemptés de la procédure d’enregistrement, l’Anafi présente un atout considérable grâce à ces 320g, loin, très loin des 734 grammes du Mavic Pro.

En contrepartie, la radiocommande du Mavic Pro est légèrement moins lourde avec 316 grammes contre 386 grammes pour le celle de l’Anafi.

Dans l’ensemble, vadrouiller avec un Parrot sera moins épuisant qu’avec un Mavic Pro, encore un point pour le Parrot.

Portée

Évidemment j’allais y venir, plus on a de portée et de temps de vol avec un drone plus on aura de possibilités et plus nous pourrons faire les prises que nous souhaitons, et de ce côté le Mavic l’emporte haut la main. Grâce à sa technologie propre à lui baptisée “Ocusync”, Dji arrive à assurer une portée de 7 kilomètre contre seulement 4 kilomètre pour le Parrot qui utilise la transmission classique Wi-Fi 2.4 – 5.8 GHz. Mais ce n’est pas seulement une question de portée, dans les milieux peuplés le pilotage peut être très difficile à cause des interférences que provoquent les réseaux wifi utilisant les mêmes fréquences, et la encore le Dji présente un réel avantage indiscutable !

Temps de vol

Concernant le temps de vol l’Anafi nous surprend encore une fois, malgré une capacité annoncé nettement inférieure à celle du Mavic Pro, sa batterie intelligente à deux cellules de 2700 mAh assure un temps de vol de 25 minutes, égale à celle du Mavic Pro avec ses trois cellules et ses 3830 mAh, grâce évidemment au poids très réduit du petit français qui réussit donc à égaliser face au Mavic sur ce point.

Temps de recharge

Mais grâce à sa capacité réduite, la batterie du Parrot Anafi se charge nettement plus rapidement ce qui permet à ses détenteurs de repartir très rapidement dans les airs une fois rechargé à bloc.

L’Anafi marque donc un point grâce à son temps de recharge moindre.

Les Cadrans

Autre propriété décisive sur un drone, le cadran, son système de stabilisation et son emplacement et la les deux drones diffèrent considérablement sans que l’un ait un nette avantage par rapport à l’autre.

Les deux sont doté d’un cardan stabilisé à 3 axes, mais il y a une différence, le Parrot Anafi est doté d’un hybride 3 axes, qui autrement dit, est un cardan à 2 axes mécaniques et un axe stabilisé numériquement contre un cardan à 3 axes mécaniques pour le Mavic Pro.

Mais d’un autre côté, le Parrot propose un design permettant à la caméra de pivoter à 180 ° et de capturer des images de toutes les direction y compris vers le haut. Cette fonctionnalité est nouvelle et étonnante et permet de placer les images de drones et les photographies à un autre niveau, permettant ainsi aux pilotes de capturer des images comme jamais auparavant.

Mavic a plutôt un design plus classique et un corps de caméra beaucoup plus petit qui permet de larges angles de mouvement. Les caméras des deux drones sont positionnées de manière frontale et sont directement exposées à toute collision, bien que Mavic semble plus fragile et plus facile à endommager.

Sur ce point, il est difficile de départager les deux drones et c’est sujet à débat, et au final cela dépend des besoins et des préférences de chacun, égalité donc mais chacun marque un point parce que les deux s’en sortent très bien par rapport à ce qui existe sur la marché

Qualité du capteur

Bien sur le but principale de piloter un drone de cette gamme est de prendre des photos et surtout capturer des vidéos, et là c’est le capteur qui entre en jeu et bien que celui de l’Anafi semble bien plus grand, les deux drones ont des tailles de capteur assez similaires: 1 / 2,4 ’’ sur ce dernier  et 1 / 2,3 ” sur le Mavic Pro. Malgré cela, le capteur de l’Anafi se distingue clairement avec une qualité de 21 MP alors que le Mavic se suffit de 12,35 MP.

Les deux drones dispose d’une plage focale de 26 mm, mais l’Anafi surpasse encore avec un zoom qui peut aller jusqu’à 69 mm sur les images fixes et 78 mm sur les vidéos. Il possède également un meilleur verre ASPH (Low-dispersion aspherical lens) qui produit un meilleur effet large sans distorsion “fish-eye”.

Mais le Mavic a aussi son petit avantage, avec une plus grande ouverture de f / 2.2 contre f / 2.4 sur l’Anafi, permettant ainsi un meilleur rendu en basse lumière.

Les deux ont un ISO maximum de 3200, mais l’Anafi offre une vitesse d’obturation plus rapide, allant jusqu’à 1/10000 s. La vitesse d’obturation minimale de seulement 1 seconde est probablement un gros inconvénient pour l’Anafi, comparée à 8 s sur Mavic. Cela signifie que le Mavic peut prendre des photos à longue exposition, ce qui est impossible pour l’Anafi.

Les 21 MP ainsi que le zoom sont perçu comme des “game changer”, donc encore une fois avantage pour le Frenchy !

Qualité vidéo / Photo

Résultat direct de la qualité du capteur et du cadran de chacun des drones, la qualité vidéo des deux drones est identique en terme de définition, mais chaque drone à ses propres petits avantages et ses petites faiblesse.

Résolution et Format

Les deux peuvent filmer en mode cinéma 4K, 4K UHD et 1080p, le Mavic peut aussi filmer en 2.7K et en HD et offre des cadences de prise de vue plus élevées permettant des séquences au ralenti plus lisses.

Ceci dit, le Mavic peut filmer en MP4 et MOV au format AVC / H.264, pendant que le drone de Parrot ne peut enregistrer qu’en MP4, ce qui peut être gênant pour les utilisateurs de MAC.

Débit

Une ne différence cruciale rend le Mavic un peu obsolète, le débit vidéo. Le Mavic Pro peut enregistrer 4K à un débit maximum de 60 Mbps, ce qui est assez faible pour les standards actuels, ce qui peut gâcher certaines de vos prises de vue filmé pendant les manœuvres rapides.

En contrepartie l’Anafi peut filmer à 100 Mbit / s, ce qui permet d’obtenir des images plus nettes et plus fluides, même lors d’une prise panoramique rapide. De plus, en raison de la puissance de traitement plus élevée, l’effet “rolling shutter” qui engendre des déformations sur les objets se déplaçant rapidement ou sur des sujets avec des éclairages qui fluctuent rapidement, est moins visible sur les vidéos de l’Anafi.

Mode HDR

Seul l’Anafi propose un mode d’enregistrement HDR, plus riche en détails, ce mode laisse plus de possibilité pour récupérer des informations en post-traitement.

Stabilisation

L’image des deux drones est stable à première vue, mais dans les vents violents, Mavic a définitivement l’avantage du cardan mécanique à 3 axes et son poids qui lui permet de résister à des vents plus fort.

Mise au point

Autre avantage du Mavic côté vidéo, sa caméra permet de faire la mise au point manuelle ce qui vous permet de modifier la mise au point à l’aide de l’écran tactile et d’isoler le sujet de l’arrière-plan. Cela peut être pratique si vous photographiez des sujets proches, tels que les mariés, lors d’un mariage par exemple.

Verdict

Les deux drones sont parmi les meilleurs sur le marché du point de vue qualité des images et vidéos, les spécificités de chacun diffèrent en importance selon l’utilisation qu’on compte en faire, donc égalité, 1 partout.

Capteurs et systèmes anti-collision

Sur ce chapitre, à moins que vous soyez un pilote aguerri, l’anafi perd complètement ses moyens face au Mavic Pro qui dispose d’un système très complexe d’évitement des collisions 3D appelé “Vision”, constitué de 4 caméras de vision, d’un système de positionnement par satellite à double bande et de 2 capteurs à ultrasons, le Parrot ANAFI n’a rien, seuls vos qualités de pilote peuvent vous sauver.

Ceci a été visiblement le choix des ingénieurs de Parrot qui n’ont tout simplement pas investi dans du matériel supplémentaire pour l’anti-collision et ont tout misé sur la production d’images. Grâce à cette décision et ont pu ainsi réduire considérablement le poids et augmenter la durée de vie de la batterie.

Bien que ce système anti-collision est souvent désactivé par les pilotes, il s’avère très pratique lors de l’utilisation de l’option retour à la maison, lorsque le drone n’est pas à votre vue, et que vous devez éviter des obstacles pour ramener le drone en toute sécurité.

Conclusion : le Mavic Pro l’emporte largement sur ce volet.

La radiocommande

Les deux drones sont livrés avec des télécommandes physiques. Alors que celle du Mavic semble très professionnelle et intègre un écran LCD avec une panoplie d’informations provenant directement du drone, des boutons de fonction personnalisés et une molette pour le réglage de l’exposition, celle de l’anafi semble très basique.

Les deux ont un support intégré pour les appareils mobiles et des batteries intégrées dédiées. Comparé au seul flux vidéo en 720p sur ANAFI, la radiocommande de Mavic peut en réalité fournir du 1080p, ce qui est excellent sur les tablettes.

Une autre caractéristique de Mavic est qu’il peut être contrôlé directement par téléphone, tandis que l’Anafi ne fonctionne qu’avec sa télécommande donc en cas de perte ou d’oubli, le Mavic peut toujours être utilisé avec votre téléphone portable ou une tablette.

Avantage Mavic pro !

Fonctionnalités

Les deux drones offrent des fonctionnalités intéressantes, couvrant principalement les mêmes zones, mais avec des noms différents.

Gesture control

Le Mavic Pro peut être contrôlé par les gestes, mais certains diront que c’est probablement la fonction la plus inutile sur les produits DJI, donc ce ne serait probablement pas un facteur décisif.

Mode Tripod

Si vous vous positionnez pour prendre une photo, ou si vous volez en intérieur, vous ne voulez évidemment pas voler trop vite, sur le Mavic Pro le mode Tripod (trépied) permet de ralentir les mouvements et vous facilite ainsi le contrôle pour plus de précision.

Active Track

Une des options phares du Mavic, son mode ActiveTrack qui, une fois vous avez indiqué une cible, permet de filmer automatiquement une personne ou un objet  en mouvement. Très pratique avec un résultat étonnamment fluide et net.

TAPFLY

Très pratique pour les débutants qui ont souvent des problèmes pour voler car ils ne sont pas habitués aux joysticks, avec TapFly, il suffit d’indiquer où on veut aller et le Mavic volera dans cette direction, cela simplifie considérablement le pilotage et permet de se concentrer sur la mise au point et le contrôle de la nacelle pour saisir des photos et des vidéos

Dolly Zoom

L’Anafi présente certaines fonctionnalités innovantes, telles que Dolly Zoom, qui permet de prendre des scènes d’effets de vertige mais le hic c’est que Parrot ne dispose que de certaines fonctionnalités par défaut, les autres sont disponibles dans App Purchase, ce qui vous obligera à toujours payer pour les fonctionnalité les plus intéressantes.

Cameraman

Cameraman est l’assistant de cadrage automatique du Parrot anfi, équivalent du Active track , il permet de cadre automatiquement le sujet de votre choix,  tout en gardant le contrôle sur la trajectoir.

Follow Me

Ce mode permet de filmer automatiquement vos déplacements. Sans que personne ne pilote le drone, l’Anafi vous suit et se déplace à votre rythme horizontalement et verticalement.

SmartDronies

Faire des selfie avec le Parrot est un jeu d’enfant avec ce mode, qui permet de réaliser des selfies aériens originaux, plusieurs options sont disponibles : Dolly zoom, Boomerang, Orbit, Tornado et Parabola.

 CineShots

CineShots vous permet de réussir facilement des travelling caméra complexes. L’Anafi réalise pour vous automatiquement des vidéos de type cinéma. La aussi plusieurs options sont disponibles : Reveal, Epic, Rise et 360°.

Encore une fois les deux drones sont au coude à coude et les point seront répartis à égalité, 1-1.

Caractéristiques

 

Dji Mavic Pro Parrot Anafi
Application pour mobile Oui Oui
Smartphones compatibles iOS. Android iOS. Android
Bluetooth Oui Non
Wi-Fi Oui Oui
Radiofréquence 2.4 GHz 5 GHz
Distance max. annoncée 7000 m 4000 m
Autonomie annoncée 25 min 25 min
Fonction de retour au point de départ Oui Oui
Résolution du capteur 12 Mpx 21 Mpx
Définition vidéo 4096 x 2160 4096 x 2160
Définition photo 4000 x 3000 5344×4016
Support de stockage microSDHC Micro SD/SDHC/SDXC
Largeur 8.3 cm 24 cm
Hauteur 8.3 cm 6.5 cm
Profondeur 19.8 cm 17.5 cm
Poids 734 g 320 g
Télécommande Oui Oui
Nombre de batterie(s) fournie(s) 1 1
Pièce(s) de rechange fournie(s) Helices (8)
Chargeur secteur Oui Non

 

Verdict du comparatif Anafi vs Mavic Pro

 

Dji Mavic Pro Parrot Anafi
PRIX X
Contenu X X
Accessoires et pièces de rechange X X
Poids X
Portée X
Temps de vol X X
Temps de recharge X
Cadran X X
Qualité du capteur X
Qualité Photo / Vidéo X X
Capteurs et système anti-collision X
Radiocommande X
Fonctionnalité X X
Total 9 10

 

Enfin un outsider qui peut se mesurer à la gamme Mavic, le Parrot Anafi l’emporte à l’arraché avec 10 points à 9 , malgré quelques faiblesses vraisemblablement calculés, il dispose de vrais avantages face au Mavic Pro, avec une qualité vidéos et photos au moins équivalente et quelques innovations qui présentent une réelle évolution dans le monde des drones, le petit français n’est finalement pas un david contre mais bel et bien un goliath contre un goliath.

Et c’est tant mieux pour le monde des drones longtemps resté le monopole de la firme chinoise, cette concurrence ne peut que pousser les constructeurs à améliorer et leurs produits et leur service client surtout quand on connaît les faiblesse de Dji sur ce volet.

 

Summary
Review Date
Reviewed Item
Anafi vs Mavic Pro
Author Rating
51star1star1star1star1star

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *