Test du DroneX Pro: Que vaut ce drone ?

Le Drone X pro est un quadricoptère de la marque Hyperstech dont nous avions hâte de vous proposer le test. C’est désormais chose faite et il est temps pour nous de vous livrer nos impressions finales sur ce drone. Ce test approfondi va s’attarder à la fois sur les performances en plein vol du drone, sur l’autonomie de sa batterie, ainsi que sur les divers fonctionnalités qu’il embarque. Une comparaison avec le Eachine E58 dont il semble a priori s’inspirer est à retrouver à la fin de l’article avec l’avis des utilisateurs et notre conclusion. Vous êtes prêts ? C’est parti !

Design du Drone X pro: un air de déjà-vu ?

La première chose qui frappe avec le drone X pro lorsqu’on le voit pour la première fois est sa petite taille.

Le drone mesure 27 x 19.5 x 5cm lorsque ses bras sont dépliés, et 12.5 x 7.5 x 5cm une fois ses bras pliés à l’intérieur.  En effet vous l’avez compris, ce quadricoptère appartient à la catégorie des drones pliables(voir le méga comparatif) qui peuvent aisément tenir aussi bien sur la paume de la main qu’à l’intérieur d’une poche.

dronex pro

Cette petite taille contraste énormément avec l’allure élégante, voire imposante du drone qui trône fièrement sur ses quatre pieds. À l’instar de le Drone X pro propose des lignes épurées aux formes carrées qui lui confèrent un aspect robot futuriste assez réussi. Des bandes de couleur or traversent ses quatre pieds et contrastent agréablement avec le coloris gris métallisé du quadricoptère. En somme, en termes de design, le Drone X pro n’est qu’une copie exacte de l’Eachine E58.

La caméra du drone quant à elle est placée sur la face avant du quadricoptère et ne vient pas gêner son aspect visuel. À noter que le Drone X pro est conçu à base d’acrylonitrile butadiène styrène.

Il s’agit en réalité du polymère thermoplastique. un matériau connu pour être solide et qui  résiste aussi bien aux chocs qu’aux rayures mais aussi à la traction et aux fortes chaleurs. Du beau boulot au service d’une finition aussi soignée qu’élégante.

En définitif, nos impressions sur l’aspect esthétique du drone sont pour le moins satisfaisantes. Toutefois, nous aurions aimé que l’entreprise Hyperstech fasse un peu plus dans l’originalité au lieu de faire un copier-coller du design de l’Eachine E58.

À qui s’adresse le Drone X pro ?

Le Drone X Pro n’est pas une bête de puissance, c’est le moins que l’on puisse dire. En même temps, vu le prix de moins de 100 euros auquel il est proposé, c’est tout à fait normal. De ce fait, le Drone X pro s’adresse avant toute chose à des dronistes débutants qui souhaitent vivre leurs premières expériences de pilotage de quadricoptère.

Néanmoins, même s’il vise avant tout un public néophyte, le Drone X pro n’en reste pas moins un drone au potentiel plus qu’enthousiasmant. En réalité, les performances du quadricoptère de hyperstech sont au-dessus de la moyenne pour des drones proposés dans cette catégorie de prix.

drone-x-pro

En effet, le Drone X pro embarque des fonctionnalités qu’il est assez rare de trouver dans ce type de drone pliables. Il des fonctionnalités qui lui permettent de concurrencer des drones de catégorie supérieure comme l’Anafi de Parrot. On fait notamment référence à ses modes « maintien d’altitude », « vol stationnaire), « selfie » mais aussi à son mode « Flips and Roll 3D », dont on vous parlera plus tard dans l’article.

À noter que ce drone a été conçu pour satisfaire les gens qui aiment prendre des photos et plus spécialement des selfies. Grâce à sa caméra ajustable sur plus de 120 °, le Drone X pro est le drone idéal pour la prise de photos. Comme on le verra plus tard dans le test de sa caméra, ce drone propose une qualité de prise de vue très correcte. Néanmoins, c’est son excellente stabilité en plein vol qui rend le Drone X pro particulièrement recommandable aux débutants. Son pilotage s’effectue en toute simplicité grâce à une excellente réactivité aussi bien verticale qu’horizontale.

Pour faire simple, le Drone X pro s’adresse à des pilotes débutants amateurs de selfies. Néanmoins, ses diverses fonctionnalités et ses excellentes performances en plein vol peuvent également satisfaire des dronistes un peu plus expérimentés.

Performance en vol

C’est du côté des performances en plein vol du Drone X pro que nous retrouvons sont tout premier atout majeur (si on peut dire que c’est un atout :p ) . Comme nous l’avons déjà mentionné, le potentiel de ce drone n’est pas du tout mauvais vu le prix auquel il est proposé.

En effet, sans être une bête de puissance, le Drone X pro propose une expérience de pilotage stable et se laisse facilement piloter. . En réalité, vous n’aurez pas grand-chose à faire sauf d’activer l’application du drone depuis votre smartphone.

En un rien de temps, ses hélices vont se déployer et le drone va s’élever à quelques mètres au dessus du sol. À noter la présence d’un excellent mode « maintien d’altitude » grâce auquel le drone va rester en mode stationnaire et attendre sagement vos ordres.

En effet, le Drone X pro fonctionne grâce à une technologie d’auto-stabilisation gyroscopique à 6 axes particulièrement performante. À noter que cette technologie est parfois, voire souvent indisponible dans des drones de catégories supérieures.

Le drone X pro embarque également une fonctionnalité « Flips and roll 3d » qui confère à ses mouvements beaucoup d’agilité sans rien perdre de son positionnement précis. On vous rappelle que ce mode vous permettra d’effectuer des acrobaties avec le drone, entre autres.

À noter qu’en plus de ces fonctionnalités, le quadricoptère de Hyperstech peut atteindre des vitesses très correctes.

En effet, à plein gaz le quadricoptère allemand peut atteindre la vitesse de 12 mètres par seconde. Néanmoins, à cette vitesse le drone a tendance à réagir moins bien aux manœuvres effectuées sur la télécommande. De ce fait, nous vous recommandons de le conduire prudemment et d’être raisonnable en termes de rapidité.

En gros , encore une fois rien de neuf sous le soleil , c’est du Eachine E58 tout craché.

Télécommande du Drone X pro

Le Drone X pro est fourni avec une télécommande reprenant les mêmes caractéristiques esthétiques que le E58 . En réalité, la télécommande n’est qu’un support pour placer votre smartphone et utiliser l’application conçue pour prendre les commandes du drone. Une fois votre smartphone placée en dessous de la télécommande, vous allez pouvoir profiter d’une prise en main confortable et d’un excellent pilotage.

dronex-pro-telecommande

À noter que le Drone X pro embarque une technologie d’induction par gravité qui vous permettra de déplacer votre drone par les simples mouvements de votre téléphone. Un mode qui fonctionne correctement, même si nous regrettons la présence de quelques rigidités à certains moments. À noter que l’Eachine E58 embarque aussi la même fonctionnalité.

Grâce à l’application, il vous sera notamment facile d’activer les trois modes de vitesse du drone, mais aussi d’accomplir des acrobaties en toute simplicité. Un mode « Return Home » qui s’active grâce à une simple touche sur la télécommande est également disponible.

Quant à la portée de la télécommande, elle est de 100 mètres maximum.

Camera du Drone X pro : est-ce vraiment un drone optimisé pour les selfies ?

Aussitôt annoncé par le constructeur, nous avions hâte de pouvoir regarder de plus près ce drone et surtout d’en savoir un peu plus sur la caméra qu’il embarque.

La caméra du Drone X pro propose une résolution de 720 p etc’est peut-être la meilleure qu’il nous a été donné de tester dans sa catégorie de prix (et c’est normal vu qu’il identique au E58 :p ).

Avec le drone X pro,vous allez pouvoir prendre des photos et enregistrer des vidéos en toute simplicité. Sa résolution de 720 pixels vous garantit une qualité d’image très correcte. De plus, il intègre un système de rotation de 360° pour prendre des photos panoramiques.

Sinon, il vous sera possible même possible de suivre en temps réel le déplacement de votre drone depuis votre smartphone grâce à la connectivité Wi-fi. Par ailleurs, la connectivité Wi-fi en question ne souffre pas de problèmes comme des coupures récurrentes ou des latences inconfortables.

Batterie du DroneX Pro

Si nous sommes emballés par les diverses qualités du Drone X pro, nous sommes peu satisfaits par l’autonomie de sa batterie. Le quadricoptère est alimenté par une batterie de type Lipo 3.7V 500mAh qui vous propose un temps de vol situé entre 7 et 9 minutes. En sommes , on s’attendait un peu à ça car c’est le même inconvénient rencontré sur le E58.

Un chiffre relativement faible, surtout de la part d’un drone aussi performant. À noter qu’une seule batterie est fournie dans la boite du drone et que pour profiter d’un temps de vol plus conséquent, il vous faudra songer à acheter une batterie de rechange. À titre d’information, la batterie du Drone X pro met 60 minutes pour se recharger complètement, ce qui est assez correct.

Comme pour le E58 , une solution possible est d’acheter des batteries supplémentaires plus puissantes :

Dernière mise à jour le 2019-03-20 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Eachine E58 et Drone X pro : comparaison entre les deux drones

Design

C’est frappant de voir à quel point les deux drones se ressemblent. Les deux sont pliables, ont presque la même taille, ont la même couleur et ont la même finition. À noter que l’Eachine E58 est antérieur au Drone X pro. De ce fait, nous soupçonnons l’entreprise allemande Hyperstech d’avoir délibérément copié de l’Eachine E58 ou se le procurer en marque blanche et juste placer sa propre marque dessus.

Télécommande

Les deux télécommandes sont quasiment identiques. Ils ont la même taille et le même support pour poser le smartphone. En termes de fonctionnalités, il y a peu de différences, voire aucune.

Les deux télécommandes ont les mêmes boutons qui activent les mêmes fonctionnalités.

Autonomie de la batterie

Les deux drones s’alimentent avec la même batterie de type Lipo 3.7 V 350mAh proposant un temps de vol situé entre 7 et 9 minutes maximum.

Points fort du Drone X Pro  :

  • Caméra HD 720p optimisée pour la prise de selfies
  • D’excellentes performances en plein vol pour un drone à moins de 100 euros
  • Modes « Maintient d’altitude », « Return Home »
  • Réactivité horizontale et verticale au top
  • Technologie d’auto-stabilisation gyroscopique à 6 axes
  • Application complète à l’interface jolie et affichant des indications très claires
  • Drone solide et résistant
  • Idéal pour les débutants de plus de 14 ans
  • Excellent rapport qualité/prix

Points faibles du Drone X Pro :

  • Une copie de l’Eachine E58
  • Faible autonomie de batterie

Conclusion : Que vaut ce drone ?

Malgré tout les qualités de ce drone, nous sommes loin de recommander ce drone. En réalité, il ne s’agit que d’une copie exacte de l’Eachine E58.  les deux drones ont exactement les mêmes caractéristiques. De ce fait, nous vous recommandons plutôt de prendre l’Eachine E58 ou d’opter pour un autre modèle comme le Parrot Anafi ou un drone Potensic 

Dernière mise à jour le 2019-03-20 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Si vous avez du mal à faire votre choix vous pouvez consulter nos guides d’achat suivants:

Quel drone grand public choisir ?

Quel drone pour moins de 100€,200 et 300€ ?

 

Summary
Review Date
Reviewed Item
Dronex Pro
Author Rating
21star1stargraygraygray

4 pensées sur “Test du DroneX Pro: Que vaut ce drone ?

  • 5 janvier 2019 à 17 h 56 min
    Permalink

    Bonjour,
    Je viens de recevoir mon premier drone, le Xpro !
    Première prise en main un peu délicate car manuel en anglais !!!
    Première constatation, autonomie bien en dessous de ce qui est annoncé, qui plus est ne vous aide pas à la prise en mains quand vous êtes novice.
    Sinon c’est un petit drone sympa, mal grès que pour l’instant, je n’ai pu utiliser toutes les fonction de pilotage, étant donné que je ne sais pas exactement quels boutons sont destinés à ces commandes ? (pas de notice en Français).
    Pour rejoindre vôtre commentaire, oui en effet c’est un copier coller du E58, donc préférable d’acheter le E58, qui est à un tarif encore plus cool pour les mêmes performances !
    Je vais pouvoir me faire la main au pilotage, avant de passer à un autre type de drone.
    Amicalement,
    Thierry.

    Répondre
    • 5 janvier 2019 à 22 h 15 min
      Permalink

      Merci pour votre retour 🙂

      Répondre
  • 11 février 2019 à 11 h 13 min
    Permalink

    Un mode d’emploi minimaliste traduit en Anglais… et, c’est en tripotant les touches que par hazard le Drone s’est mis en route. Sinon, la prise en main pour le vol est assez facile. Premier exercice : Stabiliser le drone dans les 3 dimensions. Ensuite, on peut vraiment s’amuser à condition d’être dans un grand espace sans chiens ni promeneurs… Je n’ai pas encore testé la caméra, j’attends de l’avoir bien en main.
    J’aimerais acheter 3 batteries supplémentaires mais j’ai du mal à trouver les bonnes références de batterie dans les offres du commerce.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *