R-Falcon HD de PNJ : Revue approfondie du drone!

PNJ est un distributeur français de drones et aujourd’hui on s’intéresse au modèle R-Falcon HD qu’elle propose dans son catalogue. Ce quadricoptère au design atypique avait suscité notre curiosité et il nous tardait de pouvoir vous en proposer le test. Maintenant que le quadricoptère de PNJ n’a plus aucun secret pour nous, il est temps de vous livrer nos impressions finales. Ce test va s’attarder tour à tour sur le potentiel en plein vol du drone, sur la qualité de sa caméra ainsi que sur l’autonomie de sa batterie. L’avis des utilisateurs est à retrouver à la toute fin de l’article avec notre conclusion.

Design du R-Falcon : un drone aux lignes robustes

Dernière mise à jour le 2019-04-21 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Le R-Falcon est un quadricoptère assez impressionnant d’un point de vue esthétique, plus particulièrement lorsqu’il est posé sur ses quatre pieds. Des pieds disposés en X lui conférant une allure guerrière pour le moins assez réussie. En effet, le R-Falcon de PNJ est un quadricoptère imposant et somme toute assez classe.

Son design rappelle les modèles de Hubsan notamment le H502S X4 Desire et le H501A X4.

Mention spéciale pour sa forme fuselée ainsi que pour son dos bombé qui lui fait énormément gagner en aérodynamisme. La caméra quant à elle est ancrée et occupe toute la face avant du quadricoptère lui donnant l’impression de disposer d’un œil. En ce qui concerne ses hélices, de type bipale, elles sont disposées tout autour du quadricoptère et sont faites dans les mêmes tons de couleur que le quadricoptère.

Une finition solide mais élégante

En parlant de couleurs, la R-Falcon est disponible dans un noir assez mat allant vers le gris, contrastant avec des lignes rouges. Un rouge et noir lui conférant beaucoup de sobriété et d’élégance. Il est également disponible en blanc/rouge et en bleu marine avec des lignes bleues claires. Pour ce qui est de sa conception, le drone est fait à base d’un plastique assez ordinaire utilisé généralement dans les drones entrée de gamme.

En revanche, la bonne finition générale du quadricoptère lui assure une certaine solidité. Mention spéciale pour l’assemblage bien réussi du quadricoptère. En effet, aucun fil, que ça soit des moteurs ou de la caméra, n’est apparent, comme c’est le cas avec l’Eachine Trashcan par exemple.

Sur les flancs du quadricoptère, on aperçoit aussi bien le logo de l’entreprise, gravé également sur sa face avant, ainsi que le bouton ON/OFF. De l’autre côté, on retrouve une entrée micro USB servant à charger le drone. Pour ce qui est de l’emplacement de la batterie, il se trouve à l’arrière du quadricoptère.

À noter que la batterie se fixe en toute simplicité grâce à un système coulissant assez pratique. En termes de dimension, le R-Falcon n’est pas un mini-drone, c’est le moins que l’on puisse dire. Ainsi il mesure pas moins de 33 cm de largeur et 14 cm de hauteur. De plus, il s’avère assez léger puisqu’il pèse seulement 153 grammes.

Pour résumer, le R-Falcon propose une esthétique réussi au service d’une bonne solidité.

À qui s’adresse le R-Falcon ?

C’est la toute première question qui doit vous préoccuper si vous songez à vous procurer un drone prochainement. En ce qui concerne le R-Falcon, la réponse est toute simple. Il appartient à la catégorie des drones entrée de gamme visant avant toute chose un public de néophyte souhaitant s’initier au pilotage de ces appareils volants.

Le R-Falcon propose une expérience de pilotage pour le moins assez stable offrant de belles émotions en plein vol. À ce titre, si vous souhaitez profiter de sa taille et de sa puissance, nous vous recommandons d’effectuer vos sessions de vol dans des espaces ouverts.

Des fonctionnalités d’aide au pilotage

Vous allez ainsi pouvoir apprécier le potentiel du quadricoptère mais également découvrir l’ensemble des fonctionnalités dont il est doté. Des fonctionnalités qu’il est assez rare de trouver dans des drones entrée de gamme et dont nous tenons à saluer la présence sur le R-Falcon. Nous faisons notamment référence au mode « décollage et atterrissage automatique » qui va grandement faciliter la vie aux pilotes débutants.

Un mode automatique qui s’active grâce à une simple touche sur la télécommande et qui fera aussi bien décoller qu’atterrir votre drone en toute simplicité. Sinon, si vous êtes fatigués de commander votre drone depuis la télécommande, sachez que le R-Falcon dispose d’un mode de contrôle vocale qui reconnaît 4 commandes (en anglais) :

  • « Forward » pour l’emmener vers l’avant,
  • « Backward » pour le faire repartir en arrière,
  • « Left » pour qu’il se dirige vers la gauche,
  • « Right » pour la droite.

Il est également équipé d’une fonctionnalité qui vous permettra de programmer un parcours de vol directement depuis votre smartphone mais également d’un mode « arrêt automatique ». On vous rappelle que ce dernier fonctionne grâce au gyroscope dont est équipé le quadricoptère. Ainsi, il va pouvoir contrôler son inclinaison et pouvoir s’arrêter automatiquement si jamais il venait à chuter ou s’il s’apprête à buter contre un obstacle.

En somme, comme vous pouvez le constater, le R-Falcon est parfaitement recommandable à des pilotes débutants grâce à ses fonctionnalités facilitant à la fois sa prise en main et son pilotage.

Potentiel en plein vol du R-Falcon : est-ce un bon drone de course ?

Comme vous avez pu le voir jusqu’à maintenant, le R-Falcon est un petit concentré de technologie, de solidité et de puissance, proposé par un prix correct par PNJ.

D’abord, sachez que R-Falcon est un drone prêt à voler que vous allez pouvoir faire décoller aussitôt sorti de la boite. Il ne nécessite aucun assemblage et sa batterie est déjà pré-chargée.

En ce qui concerne son potentiel en plein vol, le R-Falcon se montre assez satisfaisant, même si nous avons notés quelques rigidités une fois le drone à pleine vitesse. En effet, n’oublions pas qu’il  pèse pas moins de 153 grammes et que ce poids le rend assez peu résistant face à des vents houleux, entre autres.

Un drone simple à piloter

Le décollage du quadricoptère s’effectue en toute simplicité grâce au bouton en forme de croix en dessous du joystick gauche. Aussitôt que votre doigt presse la touche en question et voilà que le drone s’élève à quelques mètres au dessus sol avant de rester en mode stationnaire et d’attendre vos ordres.

Le pilotage du drone peut s’effectuer à la fois avec la télécommande mais aussi grâce au mode d’induction par gravité. On vous rappelle que ce mode fonctionne grâce aux capteurs sensoriels dont est équipé votre smartphone. En revanche, ce mode s’avère assez peu précis et nous préférons largement la télécommande pour commander l’appareil.

Le R-Falcon dispose également de l’indispensable mode « Headless » qu’il est possible d’activer d’une simple touche sur la télécommande. Un mode dont nous apprécions la présence même s’il n’est pas très bien optimisé sur l’appareil de PNJ. En effet, il va prendre votre position de départ comme référence, et de ce fait, si jamais vous changez d’orientation en cours de vol, il risque de ne plus vous obéir correctement.

En définitive, les performances du R-Falcon sont loin d’être mauvaises. Bien au contraire, pour un drone entrée de gamme, il se montre assez généreux en fonctionnalités et fait preuve d’une puissance plus que convenable.

Que penser de la télécommande du R-Falcon ?

La toute première chose qui saute à l’esprit avec la télécommande du R-Falcon est son design. Un design particulièrement réussi qui fait dans la simplicité en proposant des lignes élégantes. Les coloris sont dans les mêmes tons noirs et rouges du quadricoptère et lui confèrent beaucoup d’allure.

Mais les qualités de la télécommande ne s’arrêtent pas seulement à son aspect esthétique. Elle s’avère aussi très pratique. En effet, la télécommande du R-Falcon propose une ergonomie générale plus que satisfaisante. Les deux joysticks sont situés à la bonne distance des deux pouces de la main pour une prise en main confortable.

Mention spéciale pour les croix directionnelles situées sous le joystick gauche qui vont s’avérer d’une grande utilité lors du pilotage du quadricoptère. En effet, c’est grâce à ces croix directionnelles que vous allez pouvoir activer le mode « décollage/atterrissage automatique », entre autres. Des deux côtés de la télécommande, nous notons la présence de deux touches qui servent à activer le mode « flip 360° » et de passer d’une vitesse à une autre.

À noter que le R-Falcon dispose de 3 modes de vitesse. Sous le joystick droit, nous allons retrouver d’autres croix directionnelles mais surtout 5 petits boutons particulièrement efficaces. Des boutons qui vous permettront d’activer la totalité des fonctionnalités du quadricoptère en toute simplicité.

Sinon, sachez que la télécommande du R-Falcon fonctionne grâce à un système de bras coulissant. Ainsi, vous allez pouvoir placer votre smartphone sans vous soucier du modèle ou de la taille de ce dernier. Un smartphone que vous allez placer au tout milieu de la télécommande et profiter ainsi d’un excellent confort de pilotage.

Vous allez notamment pouvoir suivre les déplacements du quadricoptère en temps réel tout en ayant les touches de la télécommande à portée. Quant à sa portée, elle s’avère assez limitée hélas, puisqu’elle ne dépasse pas les 30 mètres. Idem pour la portée avec le smartphone.

En définitive, hormis sa portée assez faible, la télécommande du R-Falcon est un produit esthétiquement réussi, très ergonomique et proposant un confort de pilotage optimal.

Caméra HD 720p du R-Falcon

Qu’un drone  soit équipé d’une bonne caméra, c’est l’une des exigences premières de certains dronistes, qu’ils soient débutants ou expérimentés. En effet, un grand nombre d’utilisateurs songe à se procurer un drone afin d’effectuer des prises de vue aériennes.

Le R-Falcon embarque une caméra Wi-Fi grand-angle 160 ° intégrée située sur sa face avant, proposant une résolution de 720p et un capteur de 2MP. Des chiffres pour le moins assez intéressants pour un quadricoptère entrée de gamme et qui s’avèrent tout à fait justes à l’essai.

Grâce à cette caméra, vous allez notamment pouvoir bénéficier d’un retour-vidéo directement depuis votre smartphone. En effet, il s’agit d’une caméra Wifi dont la connectivité fonctionne très bien. Les images transmises sont d’assez bonnes qualité, même si nous avons noté un effet brouillard assez gênant de temps à autres.

Mission accomplie pour la qualité des images

Quant à la qualité des prises de vue, à la fois photo et vidéo, la caméra accomplit correctement sa mission. Les couleurs sont assez bien contrastées et le rendu final est aussi stable que précis. En revanche, les protections d’hélice du quadricoptère s’avèrent assez gênantes puisqu’elles sont situées dans le champ de vision de la caméra.

À noter que vos prises de vue vont être enregistrées sur une carte micro SD (non fournie dans la boite) à insérer à l’intérieur de l’appareil  Le quadricoptère peut supporter des cartes mémoire allant jusqu’à  32 Go, ce qui est un atout indéniable.

En termes d’utilisation, elle s’avère assez simple. Il vous suffira seulement d’appuyer sur le bouton « photo » situé sur la partie droite de la télécommande et de faire un appui long sur le même bouton pour enregistrer une vidéo.

En définitive, la caméra du R-Falcon tient toutes ses promesses et offre des performances à la hauteur de ce qu’on attendait d’elle.

Autonomie de la batterie du R-Falcon

La batterie du R-Falcon est une Li-Po 3,7 V d’une puissance de 850 mAh. Ce qui vous assure un temps de vol de 10 minutes. Un chiffre assez correct pour un drone entrée de gamme. Même si nous aurions aimé qu’elle soit un peu plus puissante.  Pour rallonger ce temps de vol, vous avez toujours la possibilité d’acheter des batteries de rechange.

Quant à son temps de chargement, il s’avère assez long. En effet, il vous faudra plus de 120 minutes pour une charge complète. Une charge qu’il est possible d’effectuer avec le câble USB fourni dans la boite. Le connecteur USB est situé sur le flanc droit du quadricoptère. Sinon, il vous sera possible de retirer la batterie en toute simplicité. Vous pourrez ensuite la charger depuis une alimentation grâce au même câble USB.

Le système d’alarme du quadricoptère compense ces faibles chiffres. Ce système va s’enclencher aussitôt la batterie épuisée. Un système de LED lumineux situé sur le quadricoptère vous en indique l’état aussi.

En somme, la batterie du R-Falcon offre une autonomie assez correcte. Si nous prenons en considération le fait qu’il soit un quadricoptère entrée de gamme. En revanche, nous regrettons que le temps de charge soit aussi conséquent.

Contenu de la boite

Points forts du R-Falcon

  • Aspect esthétique séduisant
  • Drone parfaitement recommandable à des dronistes débutants
  • Performances en plein vol plus que correctes
  • Drone riche en fonctionnalités
  • Caméra HD 720p de bonne facture

Points faibles du R-Falcon

  • Un drone volumineux et assez lourd
  • Une faible autonomie de batterie

Avis des utilisateurs sur le R-Falcon

Comme promis, il est temps de vous faire un résumé des meilleurs avis d’utilisateurs ayant testés le quadricoptère de PNJ.

Des avis qui sont, pour la majorité, assez positifs. Les testeurs commencent par saluer l’aspect séduisant du drone et lui trouvent beaucoup d’élégance au service d’une finition soignée. En termes de performances en plein vol, le quadricoptère du distributeur français suscite également l’unanimité.

Les dronistes en herbe se disent satisfaits par la richesse des fonctionnalités du drone qui lui confèrent beaucoup de stabilité en plein vol. Du côté de sa caméra, les avis sont également assez positifs, même si certains regrettent la disposition des hélices qui viennent souvent se mettre dans le champ de vision. Enfin, la télécommande du quadricoptère semble plaire à tout le monde. Les testeurs lui trouvent beaucoup d’ergonomie et beaucoup d’efficacité.

En revanche, l’autonomie de la batterie du quadricoptère suscite quelques mécontentements. Certains testeurs disent avoir dû se procurer d’autres batteries de rechange pour rallonger leurs sessions de vol.

Conclusion : que pensons-nous du R-Falcon ?

Voilà un drone entrée de gamme particulièrement intéressant. Puissant, rapide, riche en fonctionnalités, et disposant d’une bonne caméra HD 720p, le R-Falcon a tout pour plaire. Le distributeur français semble à l’écoute de sa clientèle. Il a conçu un drone parfaitement recommandable à des dronistes débutants qui souhaitent vivre leurs premières émotions de pilotage de quadricoptère.

Mention spéciale pour son excellente stabilité, ses multiples fonctionnalités, ainsi que son design particulièrement réussi. Nous regrettons toutefois que sa batterie offre une autonomie ne dépassant pas 10 minutes. Néanmoins, rien qui ne vienne enlever aux qualités indéniables du R-Falcon de PNJ.

PNJ R-Falcon HD Drone caméra connecté HD...
  • Drone de loisir contrôlable via radiocommande jusqu'à 50m
  • Caméra HD 720p60ips intégrée
  • Batterie Li-Po 850 mAh pour une autonomie de 10 minutes
  • Drone connecté avec application dédiée R FALCON (iOS et Android)

Dernière mise à jour le 2019-04-21 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Summary
Review Date
Reviewed Item
R-Falcon HD
Author Rating
41star1star1star1stargray

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *