Test du Yuneec Typhoon Q500 4K, le DJI Killer ?

Il fut un temps ou posséder un drone 4K relevait du rêve. Heureusement les drones comme le Yuneec Typhoon Q500 4K ont permis de rendre ce rêve accessible sans se ruiner. Nous avons été confrontés à un quadricoptère tout prêt à l’emploi assez sophistiqué qui rappelle un peu L’alien du film Alien VS Predator . Découvrez le test ci-dessous.

Design

Avec 4 bras bien distincts de son châssis et ses pieds, le Yuneec Typhoon Q500 rappelle une libellule ou un hélicoptère, le design des drones de haut de gamme. Ses dimensions (42 x 42 x 21cm) et son poids (1.13kg sans batterie ni accessoire) en font un quadricoptère plus imposant que le Typhoon H.

Une grande partie de son châssis oblong est en plastique bronze-noir.

Sa caméra CGO3 se fixe assez bas sous son corps. A l’arrière se trouve le témoin lumineux LED de marche et en dessous, le bouton de mise en marche.

yuneec_typhoon_q5004k

Modes de vol

Le Yuneec Typhoon Q500 propose 5 modes de vol :

Le mode « Smart » (intelligent) : il permet d’apprendre à maîtriser la manipulation d’un joystick. En poussant celui de droite vers le haut, le drone s’élèvera. En poussant vers le bas, il redescendra, sans se soucier que sa pointe (l’avant de son corps) fasse face à son pilote ou non (la caméra pourrait donc lui tourner le dos).

Le mode « Angle » : il équivaut au mode Pilote. Celui aux commandes contrôle complètement le drone. Cette fois-ci, le joystick de droite permet de faire voler le drone en tenant compte de l’orientation de son châssis (avant et arrière).

Le mode « Home » : il correspond au mode « Retour à la maison ». Le drone atterrira alors dans un rayon de 4-8m du pilote.

Les modes « Suis-moi » (Follow me) et « Regarde-moi » (Watch me) : ces deux modes adaptés aux débutants sont indiqués par une icône à droite de l’écran (le 1er en orange et le 2nd en vert). Le fabricant précise qu’en mode « Suis-moi », le drone ne peut détecter ni les obstacles ni les pentes.

typhoon q500

Comportement en vol

En pratique, quelle que soit l’expérience de son pilote, le Yuneec Pythoon Q500 est agréable à manipuler.

En volant tout simplement droit vers lui, il reste assez stable. Par contre, il n’est pas aussi agile que les petits drones, comme le Blade de Horizon Hobby motorisé par Yuneec. Il répond un peu plus lentement si on lui fait exécuter des virages serrés ou qu’on essaye de rectifier son cap. Ce manque de réactivité est encore plus flagrant lorsqu’il est lancé à la vitesse « Tortue » (vitesse lente), ce qui complique les réglages.

Vitesse de vol

Selon le fabricant, la vitesse de vol du Yuneec Pythoon Q500 peut atteindre 8m/s. En pratique, avec le GPS activé, il vole à 6.7m/s. Par contre, sans GPS, il peut aller jusqu’à 27m/s. Il peut alors effectuer des virages serrés. Cependant, il apparaît instable : comparativement à d’autres drones, il oscille beaucoup plus dans les airs. Au final, seul un pilote expérimenté peut le manœuvrer à une grande vitesse.

Altitude

Selon le fabricant, le drone peut atteindre une altitude de 400m. Un utilisateur  à mis en ligne une vidéo ou il monte jusqu’à 450 m.

En pratique, dans une zone rurale avec très peu de fils susceptibles d’interférer avec le signal, il reste contrôlable sur environ 365m. En banlieue, cette portée diminue à environ 274m.

Hormis face à des obstacles, les modes « Suis-moi » et « Regarde-moi » fonctionnent bien grâce au GPS.

Le drone n’est pas doté d’une fonction d’atterrissage et de décollage automatique. Cependant, ces processus sont facilités grâce au 1er bouton au-dessus du joystick de gauche, enclenchant et arrêtant les moteurs.

A noter qu’en l’absence de système de positionnement en intérieur, le vol en intérieur peut être difficile. Sinon, le drone est assez silencieux. Il est à peine audible à une distance d’environ 20m.

Batterie

Le Yuneec Typhoon Q500 est doté d’une batterie Li-Po 3S 5400mAh 11.1V. Celle-ci est rechargeable pendant environ 2 heures grâce au chargeur fourni ou sur un allume-cigarette de 12V via un adaptateur prise (également mis à disposition par le fabricant). A noter qu’il est possible de se procurer le chargeur de batterie professionnel Q500 3 en 1 pesant environ 453g, ce type de chargeur permet de recharger 3 batteries en même temps en 180 minutes.

Selon Yuneec, la batterie permet un vol de 25 minutes : en pratique, il dure plutôt 22, voire 19 minutes. Néanmoins, des batteries de rechange sont disponibles sur le marché. Une batterie Li-Po 3S 7500mAh 11.1V par exemple permettra de voler 6 minutes de plus que la batterie originale.

Résultat de recherche d'images pour "yuneec typhoon q500 battery"

La caméra CGO3

Il s’agit d’une caméra 4K pesant 200g. Son objectif est large, d’environ 14mm, mais sans la distorsion en œil de poisson qu’offre habituellement ce type d’objectif.

Elle permet de réaliser :

  • Des photos de 12.4 Mégapixels, de résolution 480p et de format JPG.
  • Des enregistrements vidéo avec 2 résolutions :
    • UHD 4K 30fps, 2.7K 30fps, 2.5K 30fps
    • Full HD 1440p, 120, 60, 50, 48, 30, 25 et 24fps

Le Yuneec Typhoon Q500 ne permet pas de prendre des images de format Raw+JPG.

En pratique, même si le drone oscille durant son vol, le cardan stabilise assez bien la caméra. Au centre, la qualité de l’image est alors très satisfaisante. Néanmoins, le cardan bouge doucement pour un périmètre de vision large de 115°. Dès lors, le rendu sur les bords peut être flou. Par ailleurs, si la photo est prise alors que le drone vole très vite, les hélices peuvent apparaître dans le champ de la caméra, même si celle-ci est suspendue assez bas. Les images 4K à 24, 25 ou 30 fps peuvent alors être ratées.

Le mode automatique

En mode Automatique (le mode par défaut), la balance des blancs est un peu incohérente. Les images transmises sur l’écran LCD peuvent ne pas vraiment correspondre à la réalité captée par la caméra. Néanmoins, le mode Pro permet de rectifier le tir. Pour cela, il faut entrer dans les paramètres de vol, choisir les paramètres de la caméra, presser sur C-GO3-Pro et valider par OK. Dès lors, les paramètres pour ajuster la caméra s’afficheront : balance des blancs, exposition, vitesse d’obturation. Ce mode Pro permet de réaliser des photos de format DNG.

Par ailleurs, il est possible de choisir des résolutions (« Auto », « Lock », « Sunny », « Cloudy », « Fluorescent »).

Le mode raw

Le mode Raw du Yuneec Typhoon Q500 donne des photos de format JPG : cependant, les bords de celles-ci ne sont pas très nets et les couleurs naturelles atténuées.

Le drone est accompagné d’une carte mémoire micro SD de 16GB, mais il peut fonctionner avec une carte de 4 à 128GB.

La poignée pour la CGO3

Cette poignée livrée avec le Yuneec Typhoon Q500 permet d’utiliser la caméra CGO3 au sol (plutôt que sur le drone, dans les airs), avec son smartphone faisant office de viseur. Dès lors, les prises de vue en déplacement peuvent être mieux contrôlées.

Cette poignée marche avec 8 piles AA de 1.5V sans lesquelles elle pèse environ 200g. Elle mesure 22.3cm de hauteur et 7cm de largeur, avec une plateforme accueillant le smartphone mesurant 18.2cm de long. Elle peut fonctionner pendant 48 à 64 minutes (selon son utilisation).

nacelle yuneec q500

Pour utiliser cette poignée avec la CGO3, il faut passer sur Google Play ou Apple Store et télécharger l’application dédiée à la CGO3 sur son smartphone (système Apple iOS comme les iPhone 5/5c/5s/6/6+ ou les iPad mini/mini+/3/4, ou encore Androïd).

En pratique, le CGO STEADYGRIP permet effectivement de bien viser son sujet et de stabiliser la vidéo.

Radiocommande

La radiocommande ST10 du Yuneec Pythoon Q500 possède une batterie Li-Po 5200mAh 3.6V 18.72Wh, rechargeable pendant environ 5.5 heures via le chargeur USB et son adaptateur fournis ou sur toute autre source d’alimentation USB appropriée (maximum 2A) à l’aide du câble USB.

Mesurant 11.5 x 18.8 x 24.2cm, la radiocommande fonctionne sur une fréquence de 5.8GHz. Elle présente 2 modes de marche, le mode 2 étant le mode s’affichant par défaut.

controleur q500

Descriptif des commandes

Commandes Fonctions
Joystick de droite –          Roulis (« roll »)

–          En Mode 2 : Balancement soit en avant soit en arrière (« pitch »).

–          En mode 1 : Elévation dans les airs ou descente (« throttle »).

Joystick de gauche –          En modes 1 et 2 : oscillations de gauche à droite (« Yaw »).

–          En Mode 2 : Elévation dans les airs ou descente (« throttle ») (avec ce joystick au milieu, le drone maintient son altitude).

–          En Mode 1 : Balancement soit en avant soit en arrière (« pitch »).

Entre les deux joysticks –          Bouton de mise en marche

–          Témoin lumineux pour la radiocommande ST10, la fréquence 5.8GHz Wi-Fi et le GPS.

1er bouton au-dessus du joystick de droite Sélection du mode de vol (« Smart », « Angle », « Home »).
1er bouton au-dessus du joystick de gauche Mise en marche ou arrêt des moteurs.
2ème bouton au-dessus du joystick de droite Enregistrement d’une vidéo.
2ème bouton au-dessus du joystick de gauche Prise d’une photo.
Côté droit de la radiocommande Curseur de contrôle de la position et de l’angle de tangage de la caméra CGO3.
Côté gauche de la radiocommande Curseur de contrôle proportionnel (permettant de mieux jouer sur les hauteurs et les directions de vol)

Au-dessous des joysticks se trouve l’écran tactile de commande intégré de 5.5 pouces, faisant office de tablette / smartphone

En haut de l’écran –          Statut du pilote

–          Heure

–          Icône pour les modes « Regarde-moi » ou « Suis-moi »

–          Icône pour le statut GPS et le nombre de satellites environnants

–          Charge de la batterie

A droite de l’écran –          Voltage de la batterie

–          Altitude du drone

–          Vitesse du drone

–          Distance entre le drone et son point de départ.

En bas de l’écran –          Paramètres du système

–          Modes de vol

–          Paramètres de vol

A gauche de l’écran –          Mode de vol

–          Statut GPS

–          Nombre de satellites environnants

–          Position du drone (latitude, longitude).

Que vaut le Yuneec Typhoon Q500 ?

Pour un pilote confirmé envisageant de passer à un niveau supérieur en matière de sensation, le Yuneec Typhoon Q500 représente une alternative intéressante.

Déjà, le mode « Smart » permet de s’habituer à manœuvrer un joystick sans forcer. Son pilote peut le manœuvrer de façon sécurisée et mener son apprentissage en confiance. Un débutant appréciera aussi la fonction « Retour à la maison », d’autant que celle-ci se déclenche automatiquement lorsque le Yuneec Typhoon Q500 perd sa communication avec la radiocommande ou sa direction durant le vol.

Ensuite, lorsque le pilote aura fini de s’exercer, il passera mode « Angle » pour apprendre à contrôler complètement son drone. D’ailleurs, le fabricant recommande d’apprendre à manœuvrer le Typhoon Q500 avec ce mode .

Enfin, lorsque l’utilisateur voudra éprouver son pilotage, il pourra s’essayer au mode sans GPS.

Et les pilotes aguerris ?

Le Yuneec Typhoon Q500 permet aussi à un pilote epxert- de bénéficier d’une belle expérience caméra. Comparativement à un autre drone comme les DJI, il reste pratique en n’imposant pas de smartphone ou tablette à part. Et Yuneec a conçu un drone facilement transportable, avec des pieds et un appareil photo démontables sans outillage. Le fait qu’il soit plutôt silencieux le rend aussi encore plus appréciable.

Enfin, le Yuneec Typhoon Q500 reste accessible du point de vue financier.

Spécifications techniques

  • Couleur : bronze-noir
  • Dimensions : 42x42x21cm
  • Poids : 1.13kg sans batterie ni accessoires, 1.7kg avec batterie et accessoires.
  • Batterie Li-Por 3S 5400mAh 11.1V
  • Portée : sur une distance de 400m et sur une hauteur de 122m
  • Nombre de canaux : 10
  • Temps de charge : 2 heures
  • Temps de vol : jusqu’à 25 minutes
  • Vitesse de rotation maximale : 65°/s
  • Angle de rotation maximale : 35°
  • Vitesse de vol : 3m/s en longueur, 2m/s en hauteur (selon le fabricant), 8m/s au maximum
  • Dimensions de la boîte : 48.26 x 48.26 x 30.48cm
  • Poids de la boîte : 6.8kg

Contenu de la boîte

  • Le drone avec la caméra CGO3 en place.
  • 2 paires d’hélices, marquées A et B pour faciliter la mise en place.
  • La radiocommande ST10.
  • Pare-soleil pour l’écran LCD de la radiocommande ST10.
  • Un CGO STEADYGRIP™.
  • Deux câbles USB.
  • Deux batteries Li-Po 3S 5400mAh 11.1V.
  • Un câble pour connecter la batterie à son chargeur.
  • Le chargeur de la batterie.
  • Une prise de courant continu pour automobile et adaptateur prise pour allume-cigarette.
  • Adaptateur pour l’alimentation électrique (CA à CC).
  • Une carte mémoire micro SD de 16GB et son adaptateur.
  • Une pince pour mettre en place les hélices.
  • Une sangle.

boite yuneec q500

Manuel et guide de démarrage rapide du Q500 4K

Le guide de démarrage rapide du Q500 se trouve sur cette adresse : lien.

Le manuel en Français se trouve sur ce lien.

Points négatifs du Yuneec Typhoon Q500

  • Réactivité retardée à certains moments.
  • Vol en intérieur possiblement malaisé en l’absence de système de positionnement en intérieur.
  • Prise de vue avec la caméra ne convenant pas à un usage professionnel.
  • CGO STEADYGRIP fonctionnant avec 8 piles et non avec une batterie rechargeable.

Points positifs du Yuneec Typhoon Q500

  • Quasiment prêt à l’emploi à son déballage.
  • Application facile à télécharger avant le vol à proprement parler.
  • Offre plusieurs modes de vol.
  • Durée de vie de la batterie assez satisfaisante.

Conclusion

Piloter le Yuneec Typhoon Q500, c’est s’attendre à diverses sensations. Plus vous affirmer en tant que pilote et plus vous pourrez en tirer partie. Avec son GPS désactivé, il devient un drone très rapide qu’il faut savoir maîtriser, à la façon d’un pilote chevronné.

Si les prises de vue avec sa caméra peuvent être imparfaites sur les bords, la qualité du rendu reste appréciable pour un utilisateur non professionnel. Dans le cadre d’un usage récréatif, le Yuneec Typhoon Q500 conviendra donc parfaitement, d’autant que pour les fonctionnalités proposées, son prix demeure raisonnable.

 

Summary
Review Date
Reviewed Item
Yuneec Typhoon Q500 4K
Author Rating
41star1star1star1stargray

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *