Transurban,l’entreprise qui utilise des drones pour entretenir les routes

Transurban est une entreprise australienne de gestion d’infrastructures de transport. Récemment, elle a fait parler d’elle en postant une vidéo montrant comment elle utilisait des drones pour des opérations de maintenance et d’inspection de routes et autres ponts.

L’entreprise a notamment plusieurs chantiers à Melbourne, Sydney et Brisbane, ainsi que des routes en Amérique du Nord, à Montréal et à Washington. Afin de mener à bien ses diverses opérations, les équipes de maintenance de l’entreprise ont recours à des drones. L’utilisation de ces appareils volants permet à Transurban de collecter des données plus rapidement, mais surtout d’éviter d’avoir à fermer des routes qui vont poser des problèmes de circulation.

Dans ce contexte, Domenico De Conti, responsable du tunnel de Lane Lane de Sydney qui fait plus de 3,6 Km, a notamment déclaré : « Les drones sur les routes sont une excellente idée pour nos clients. Y avoir recours enlève la nécessité d’avoir à fermer des voies ou à poser des panneaux de réduction de vitesse ».

Prévenir les perturbations et effectuer des inspections dans des endroits difficiles

Domenico De Conti poursuit et explique que cette technologie est utilisée dans la majorité des projets de l’entreprise. « Par exemple, une partie du travail que nous effectuons sur les routes implique des mises à jour régulières. Grâce aux drones, nous pouvons survoler nos chantiers et observer l’évolution du projet. Par exemple, nous effectuons des missions sur la récupération de déchets à la carrière Hornsby. Pour ce faire, nous utilisons des quadricoptères à l’intérieur du tunnel, qui peuvent atteindre des espaces confinées et en hauteur ».

La vidéo dont on vous parlait au début de l’article montre des drones DJI travaillant dans des zones peu éclairées – sous des ponts et des routes manifestement – afin d’inspecter les fondations de l’infrastructure en question. On y perçoit notamment un Phantom 4 avec des projecteurs et une combinaison de sécurité lui permettant de voler près des murs sans que le pilote ait à craindre un accident. Afin d’inspecter les fondations d’une route par-dessous, Transurban a recours à des Matrice 2000, les fameuses plateformes de vol du constructeur chinois.

Pour finir, écoutons Brendan Boyce, ingénieur principal en structures civiles chez Transurban, qui a déclaré : « Les drones ont cet avantage de pouvoir aller dans des lieux inaccessibles autrement. Grâce à ces derniers, nous pouvons inspecter le pont par-dessous, ce qui ne va pas provoquer des embouteillages et créer un environnement plus sûr pour les usagers de la route.

Source : dronelife.com

Summary
Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *