Uranos de PNJ : Test du quadricoptère

En France, s’il y a bien un distributeur de drones à surveiller attentivement, il s’agit de PNJ. En effet, depuis quelques années maintenant, l’entreprise s’est faite une place de choix dans le marché du drone en proposant des quadricoptères performants à des prix accessibles. Que vous soyez à la recherche d’un drone de course, pour la prise de vue, ou seulement d’un drone de jeu, vous allez sûrement trouver votre bonheur dans le catalogue riche de PNJ.

Justement, aujourd’hui on s’intéresse à un drone PNJ conçu essentiellement pour la prise de vue. Que vaut son potentiel en plein vol ? Qu’en est-il de la qualité de sa caméra ? Et pour finir, combien de temps d’autonomie offre sa batterie ? Autant de questions auxquelles nous allons vous répondre dans notre test du jour.

Dernière mise à jour le 2019-02-16 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Design de l’Uranos : est-ce un drone réussi esthétiquement ?

À l’instar du DR-60 W dont on vous a proposé le test récemment, l’Uranos ressemble lui aussi fortement au modèle T 35 de l’entreprise américaine Potensic. Un design dont nous n’étions pas très fan et qui s’avère encore plus décevant sur l’Uranos. En effet, l’Uranos de PNJ reprend les mêmes lignes robustes et somme toute assez peu élégantes du Potensic T18.

Contrairement au DR-60 W qui proposait une finition plus soignée et une certaine finesse dans la disposition de ses divers éléments, la forme en X de l’Uranos lui confère un aspect peu attrayant. En réalité, le quadricoptère de PNJ rappelle beaucoup plus un jouet pour enfant qu’un drone embarquant une technologie sophistiquée.

Une impression renforcée par sa couleur noir mat entrecoupée des lignes orange, ainsi que par ses quatre pieds resserrés tout autour du quadricoptère. Quant aux hélices, elles sont de couleur noire et leur disposition est loin de conférer au drone l’allure qu’on attendait de lui. Sinon, les protections d’hélices sont de couleur orange et gênent considérablement l’aspect visuel déjà assez peu séduisant du quadricoptère.

Une caméra amovible

En ce qui concerne la caméra, elle est fixée sous le drone par un système de fixation sommaire et peine à satisfaire le regard elle aussi. À noter que ce système de fixation est assez fragile et peut facilement casser si jamais vous effectuez un atterrissage brutal avec le drone. Au même endroit, nous retrouvons une trappe où vient se loger la batterie, pas très loin du bouton ON/OFF et de la prise jack de la caméra. Sinon, sachez que le drone embarque un ensemble de Leds lumineux disposés à la fois sur les pieds avant et arrière du quadricoptère. Des lumières qui vont s’avérer d’une certaine utilité si vous comptez effectuer vos sessions de vol la nuit ou à basse luminosité.

En termes de conception, l’Uranos de PNJ ne propose aucune innovation. Il est à fait à base d’un plastique ordinaire et de ce fait s’avère assez fragile malgré ses dimensions relativement volumineuses. En effet, l’Uranos de PNJ mesure 54 cm de largeur pour 17 cm de hauteur. Il est assez lourd aussi puisqu’il pèse plus de 365 grammes.

À qui s’adresse l’Uranos de PNJ ?

L’Uranos appartient à la catégorie des drones entrée de gamme de l’entreprise française. De ce fait, il s’adresse sans aucune surprise à des pilotes débutants qui ont peu, voire aucune expérience dans le pilotage de quadricoptère.

Grâce à son système de gyroscope à 6 axes, l’Uranos propose un pilotage pour le moins assez confortable. Un confort renforcé par le mode ALTI qui n’est autre qu’un mode « maintien d’altitude » grâce auquel le quadricoptère va se maintenir en vol stationnaire. Le drone va sagement rester dans l’attente de vos ordres, et il vous sera notamment possible d’effectuer des prises de vue stables et précises avec le quadricoptère ainsi stationné à quelques mètres au-dessus du sol.

En effet, le quadricoptère de PNJ vise tout spécialement un public de dronistes souhaitant un drone capable d’effectuer des prises de vue stables et précises. Quant à la caméra, on vous parlera de ses performances un peu plus bas dans l’article.

Dernière mise à jour le 2019-02-16 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Sinon, sachez que l’Uranos dispose également du mode « atterrissage/décollage automatique ». Un mode apprécié par les dronistes débutants, qu’il est possible d’activer grâce à une simple touche sur la télécommande. Néanmoins, si vous avez un tant soit peu de l’expérience dans le pilotage de drones, sachez que l’Uranos vous permet de le faire décoller et atterrir manuellement aussi.

En somme, autant de qualités et de fonctionnalités qui font de l’Uranos un drone particulièrement recommandable au droniste débutant souhaitant vivre une expérience de pilotage stable et confortable. À ce titre, il est temps de s’attarder sur le potentiel en plein vol du quadricoptère.

Potentiel en plein vol de l’Uranos

L’Uranos n’est pas un drone prêt à voler. En effet, il vous faudra charger la batterie au préalable avant de la fixer à l’intérieur de la trappe réservée à cet effet. Les hélices quant à elles sont déjà montées. À noter que des hélices de rechange sont incluses dans la boite du quadricoptère.

Pour le reste, l’Uranos démontre de sérieuses qualités en plein vol, sans être une bête de puissance. Nous apprécions notamment son décollage qui s’effectue en toute simplicité grâce à une simple touche depuis la télécommande. Même chose pour son atterrissage grâce auquel on peut observer la bonne réactivité verticale du quadricoptère.

Une fois en vol, le quadricoptère de PNJ fait preuve de beaucoup de stabilité grâce à son système de gyroscope à 6 axes et son mode ALTI d’une grande efficacité. En termes de vitesses, l’Uranos peut atteindre des pointes assez satisfaisantes, même si nous avons noté quelques rigidités de temps à autres, sans doute à cause de son poids assez conséquent de 365 grammes. À noter qu’il dispose de trois modes de vitesse, chacun conférant au quadricoptère un comportement différent.

Deux modes de pilotage possibles

Sinon, sachez qu’il vous sera possible de piloter l’Uranos de deux façons différentes. La première consiste à utiliser les joysticks de la télécommande bien entendu. Quant à la seconde, le pilotage va s’effectuer grâce aux capteurs sensorielles de votre smartphone. En d’autres termes, il s’agit d’un mode d’induction par gravité, dont nous apprécions peu l’efficacité, comme c’est souvent le cas avec ce mode.

Quant à l’application dédiée au quadricoptère, elle est disponible à la fois sur l’App Store et Google Play pour les utilisateurs d’Android. Une application assez riche en fonctionnalités affichant des indications aussi claires et précises. Seul bémol, elle ne peut être installée qu’avec les appareils sous iOS 6.1 ou supérieur et les versions 4.0 ou supérieures d’Android.

Pour terminer, l’Uranos dispose d’une fonctionnalité « flip » permettant au quadricoptère d’effectuer des acrobaties en plein vol. Une fonctionnalité qu’il est possible d’activer grâce à une simple touche sur la télécommande, située à côté de celle permettant de le faire décoller et atterrir.

Télécommande de l’Uranos de PNJ

Robuste sans manquer de finesse, avec des lignes élégantes et des coloris oscillants entre le noir mat entrecoupé de lignes rouges, la télécommande de l’Uranos est une vraie réussite d’un point de vue esthétique. À noter que sa texture convient parfaitement aux personnes ayant des mains moites. Quant aux deux joysticks servant à piloter le quadricoptère, ils sont situés à une distance confortable des deux pouces de la main.

En son milieu, on retrouve aussi bien l’antenne que le support pour placer un smartphone. Sinon, un joli dessin reprenant la silhouette du quadricoptère est gravé au tout milieu de la télécommande. Tout en haut de la télécommande, nous apprécions la présence d’un Led lumineux qui va indiquer l’état de la batterie du quadricoptère.

En ce qui concerne ses fonctionnalités, la télécommande s’avère assez pratique. Elle propose plusieurs boutons permettant d’exploiter pleinement les capacités du quadricoptère en toute simplicité. Des boutons disposés aussi bien sur sa face avant que sur ses deux côtés. En revanche, nous avons noté la présence de quelques boutons qui ne fonctionnent pas. Pourquoi dites-vous ? Mystère et boule de gomme.

Pour le reste, la télécommande dispose d’une fréquence de 2.4 GHz vous permettant d’avoir une portée entre 50 et 100 mètres. À noter qu’avec l’application PNJ WIFI à installer sur votre smartphone, vous allez disposer d’une portée ne dépassant pas les 30 mètres. Des chiffres corrects pour un drone entrée de gamme.

En résumé, nous sommes pour le moins assez satisfaits de la qualité de cette télécommande, aussi jolie à regarder que pratique à utiliser.

Dernière mise à jour le 2019-02-16 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Caméra VGA de l’Uranos

Exit les caméras HD proposant des hautes résolutions et disposant de capteurs allant jusqu’à 2 MP. Celle de l’Uranos est une caméra VGA amovible permettant de prendre des photos dont la résolution ne dépasse pas les 640 x 480p. Comme on s’y attendait, la qualité n’est pas vraiment au rendez-vous.

En effet, les prises de vue s’avèrent de très mauvaise qualité. Que ça soit pour prendre des photos ou enregistrer des vidéos, ce n’est pas une caméra particulièrement recommandable. De plus, à cause de son système fixation assez sommaire, et l’absence d’un système de stabilisation, la caméra va énormément bouger lorsque le drone est en mouvement.

Heureusement, le résultat s’avère nettement mieux lorsque le drone est en mode stationnaire. Pour le reste, sachez qu’il vous sera possible de régler l’orientation de la caméra avant de faire décoller le quadricoptère. Un angle qu’il est important de savoir choisir si vous ne souhaitez pas que les hélices du drone soient dans le champ de vision de la caméra. Sinon, si vous souhaitez que votre quadricoptère soit un peu plus léger en plein vol, il vous sera possible de retirer la caméra en question.

En résumé, comme vous pouvez le constater, la caméra de l’Uranos n’est pas du tout satisfaisante, que ça soit en termes de résolution ou de stabilité. Heureusement qu’elle est amovible et qu’il vous sera possible de la remplacer par une caméra de meilleure qualité disponible sur le marché.

Autonomie de la batterie de l’Uranos

L’Uranos fonctionne grâce à une batterie de type Li-Po 11.1 V d’une capacité de 1200 mAh. Une puissance assez correcte qui va assurer à votre drone un temps de vol situé entre 8 et 10 minutes. Néanmoins, vu la trappe assez volumineuse où se loge la batterie, nous aurions aimé qu’elle soit un peu plus grande et qu’elle offre par conséquent une meilleure autonomie.

Heureusement, il vous sera possible d’acheter d’autres batteries de rechange sur internet. C’est ce qu’on vous recommande faire si vous souhaitez rallonger votre session de vol ou si vous partez en randonnée avec votre quadricoptère. En ce qui concerne son temps de chargement, il vous faudra plus de 60 minutes pour une charge complète. Un chargement qui va s’effectuer grâce au câble USB fournie dans la boite.

En résumé, la batterie de l’Uranos est loin de proposer une autonomie satisfaisante. Néanmoins, nous rappelons qu’il s’agit d’un drone entrée de gamme et qu’il est n’est finalement pas si étonnant que ça que la batterie dispose d’une autonomie aussi faible.

Contenu de la boite :

  • Drone URANOS avec caméra amovible
  • Radio-commande 2.4GHz
  • Support smartphone
  • 4 hélices installées
  • 2 hélices de rechange
  • 4 protections d’hélices
  • Batterie Li-Po 1200mAh
  • Chargeur USB
  • Mode d’emploi

Points forts de l’Uranos :

  • Drone assez fun à piloter grâce à ses diverses fonctionnalités
  • Recommandable aux dronistes débutants
  • Système de gyroscope à 6 axes
  • Mode ALTI très pratique
  • Bon rapport qualité/prix

Points faibles de l’Uranos :

  • Esthétiquement peu réussi
  • Drone assez lourd
  • Caméra VGA aux performances décevantes
  • Faible autonomie de batterie

Avis des utilisateurs sur l’Uranos

Comme promis, il est temps de vous faire le condensé des meilleurs avis sur l’Uranos. Des avis que nous avons collecté sur les sites de vente en ligne notamment.

De manière générale l’Uranos semble plutôt satisfaire ses propriétaires. Des dronistes, pour la plupart débutants, déclarent pouvoir vivre des expériences de vol satisfaisantes avec le quadricoptère. Mention spéciale pour son excellente stabilité en plein vol qui trouve grâce chez pleins d’utilisateurs. En ce qui concerne ses fonctionnalités, les testeurs apprécient notamment le bouton de décollage/atterrissage automatique, le mode ALTI ainsi que le mode Flip.

En revanche, plusieurs témoignages se plaignent de la mauvaise qualité de la caméra ainsi que de la faible autonomie de batterie qu’il offre.

Dernière mise à jour le 2019-02-16 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Conclusion : que pensons-nous de l’Uranos de PNJ ?

Nos impressions sur l’Uranos de PNJ sont pour le moins assez mitigés. Autant nous apprécions le distributeur français pour la qualité de ses drones entrée de gamme, autant il nous déçoit sur ce modèle qui avait tout pour plaire pourtant. Qu’il s’agisse de son esthétique peu engageante, de son potentiel en plein vol perfectible, de la mauvaise qualité de sa caméra et de la faible autonomie de sa batterie, l’Uranos fait un sans-fautes…De défauts. Heureusement, il rattrape un peu le coup grâce à sa stabilité et ses diverses fonctionnalités qui le rendent somme toute assez fun à piloter malgré tout.

Pnj uranos - Drone avec Fonction Photo...
  • PNJ URANOS - Drone avec fonction Photo Vidéo, radio-commande avec support smartphone - Noir et Orange - Caméra amovible - Prise de photo, vidéo VGA 30ips - Enregistrement sur carte micro SD (non...
  • filtre

Dernière mise à jour le 2019-02-16 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

 

Summary
Review Date
Reviewed Item
PNJ Uranos
Author Rating
31star1star1stargraygray

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *