Comment stabiliser son drone : tout ce qu’il faut savoir !

Si vous comptez investir dans l’achat d’un drone prochainement, sachez que le pilotage de ces appareils nécessite un certain savoir faire. Même si les constructeurs rivalisent d’ingéniosité en proposant des drones de plus en plus faciles à piloter, il est important d’avoir quelques notions de pilotage. Justement, l’objet de notre article d’aujourd’hui est de vous apprendre comment stabiliser votre drone, suivez-nous !

Quels sont les différents types de pilotage d’un drone ?

Vous n’êtes pas sans savoir qu’un drone est un appareil sophistiqué embarquant avec lui une technologie de pointe. En dépit de sa petite taille, un drone peut accomplir des performances impressionnantes en plein air. Ces appareils disposent de plusieurs types de pilotage qu’il vous faut connaître afin de pouvoir les stabiliser !

Télé-pilotage à vue directe

Comme son nom l’indique, ce mode de pilotage implique que vous ne quittiez pas votre drone des yeux. Par conséquent, vous devez déterminer de visu l’altitude de votre drone, et contrôler sa distance vis-à-vis des obstacles et du sol. C’est à vous que va revenir la tâche de stabiliser votre drone par le biais des joysticks de votre télécommande. Faites attention, si jamais vous perdez votre drone de vue, vous l’exposez à un risque de crash.

Vol en immersion par vidéotransmission

Ce mode de pilotage s’adresse à des utilisateurs expérimentés. Il implique que vous suiviez la progression de votre drone à travers un système de vidéo-transmetteur embarqué dans votre drone. Ce mode reste assez complexe à maîtriser car l’image bouge constamment et vous risquez d’être désorienté si vous perdez la ligne de l’horizon. Faites attention à toujours avoir un repère au niveau du sol sinon vous vous exposez à la perte de votre drone.

Vol grâce à un logiciel de navigation cartographique

Si votre drone s’éloigne d’une centaine de mètres de votre position, il vous sera difficile de le suivre en mode à vue directe. Le mode de vol grâce à un ordinateur en utilisant un logiciel de navigation cartographique, va s’avérer particulièrement utile dans ce cas précis. En effet, ce type de pilotage vous permet de contrôler votre drone par le biais d’un terminal installé sur votre ordinateur. Ce mode s’appelle « hors vue » et s’adresse à des utilisateurs expérimentés, vous vous en doutez bien.

Stabilisation et démarrage du drone, que faut-il savoir ?

Piloter un drone demande un certain savoir faire, on ne vous le dira jamais assez. Il existe autant de types de drones que de profils d’utilisateurs. Selon le modèle, un drone dispose de plusieurs fonctionnalités qui peuvent rendre son pilotage compliqué. Si vous songez à acheter un drone prochainement, il faut que vous sachiez comment le faire voler, mais surtout comment le stabiliser !

Qu’entendons-nous exactement par « stabiliser un drone » ?

Avoir un drone c’est bien, pouvoir le stabiliser c’est mieux. Mais qu’entendons-nous exactement par stabiliser ? Il s’agit tout simplement d’avoir le contrôle total sur son drone afin de l’empêcher de partir dans toutes les directions une fois en vol. Si vous ne parvenez pas à stabiliser votre drone, vous l’exposerez à un risque de perte ou de crash. De surcroît, piloter un drone constamment déstabilisé est loin d’être une expérience particulièrement satisfaisante. Vous l’aurez compris, pour prendre du plaisir à piloter votre drone, il vous faut apprendre à le stabiliser !

Un démarrage tout en finesse

Tout d’abord, il est important que vous appreniez à faire décoller votre drone en toute délicatesse. Selon les modèles, les drones nécessitent différentes approches pour démarrer. Pour avoir un meilleur contrôle sur votre drone et pouvoir le stabiliser par la suite, il vous faut apprendre à le démarrer doucement. Lisez attentivement le manuel fourni avec votre appareil et n’oubliez pas de bien comprendre le fonctionnement de la télécommande.

Bien comprendre les différentes fonctionnalités de la télécommande

Un drone peut se piloter à la fois avec la télécommande fournie dans la boite ou bien grâce à votre téléphone, en fonction des modèles. En plus des deux joysticks pour piloter votre drone, une télécommande contient plusieurs autres boutons. Des boutons situés un peu partout sur l’appareil : devant, derrière, et des deux côtés. Idem pour votre application téléphone qui contient plusieurs fonctionnalités dont il vous faudra maîtriser les subtilités. Assurez-vous de bien comprendre comment fonctionnent ces deux modes de contrôle avant de démarrer votre appareil !

Comment stabiliser son drone, les notions à connaître

Grâce à un drone stabilisé, vous allez avoir une meilleure expérience de pilotage, plus particulièrement si vous débutez.  Il existe autant de manières de stabiliser un drone que de modèles existants sur le marché. On vous recommande d’acheter un modèle de loisir si vous souhaitez le stabiliser plus facilement.

Préparez vous avant de faire voler votre drone

Pour éviter des complications éventuelles en plein vol, tâchez de bien vous préparer. Pour commencer, assurez-vous que l’ensemble des appareils liés à votre drone soient bien chargés. Si votre drone vous le permet, faites attention à bien choisir le « mode » de pilotage correspondant à vos besoins. Pour avoir la manette de gaz à droite et celle qui dirige votre drone à gauche, mettez-vous en « mode 1 ». Si vous souhaitez la configuration contraire, mettez-vous en mode « 2 ». Pour rappel la manette de gaz est celle qui vous permet de démarrer votre appareil tandis que celle se trouvant à côté vous servira à diriger votre drone.

Sachez que certains appareils disposent d’un « mode débutant » qui offre une meilleure stabilité, mais des fonctionnalités limitées.

La stabilisation pour les nuls

Si vous débutez dans le pilotage des drones, il est normal que tout ne se passe pas comme vous l’imaginiez. Ces appareils sont particulièrement puissants en dépit de leur petite taille. Afin de vous former au pilotage de votre drone et de parvenir à le stabiliser, tâchez de choisir un espace vaste et aéré.

Procédez au démarrage de votre drone en mode « 1 » ou « 2 » en appuyant délicatement sur la manette à gaz. N’oubliez pas de procéder aux réglages de votre télécommande  à l’aide des « trims » horizontaux et verticaux. Pour rappel « trim » signifie compensateur en Anglais : il s’agit d’un système mécanique permettant de maintenir une gouverne permettant à votre drone de rester en équilibre. Pour le faire, consultez attentivement le manuel fourni avec votre drone. Une fois à 1 mètre 50 du sol, stabilisez votre drone puis effectuez des manœuvres légères à droite et à gauche pour vous familiariser avec votre appareil. Vous pouvez essayer de tirer le manche de votre télécommande en arrière pour le faire descendre et le faire atterrir délicatement sur un point précis.

Recommencez l’opération plusieurs fois en vous assurant de la stabilité de votre drone avant de le faire atterrir. Le but étant que votre drone se pose sur le sol tout doucement. Si vous y parvenez, vous aurez appris l’essentiel à propos de la stabilisation du drone, bravo !

Conclusion : pourquoi est-il important de stabiliser son drone ?

Tout simplement pour avoir un meilleur confort dans le pilotage de votre appareil. La stabilisation d’un drone est une étape importante que tout débutant doit apprendre à maîtriser. Pour profiter d’une bonne expérience de pilotage, tâchez de connaître les spécificités techniques de votre appareil, les modes de pilotage qu’il propose et de bien lire le manuel fourni dans l’appareil !

 

Summary

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *