Comment stocker les photos/vidéos prises par un drone ?

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un drone avec une caméra HD, vous êtes certainement un droniste comblé. Pour la prise de vue plus précisément, ces drones peuvent prendre des photos et enregistrer des vidéos de qualité optimale. Une qualité reflétée tout naturellement par la taille conséquente des fichiers enregistrés. Si bien, qu’un jour ou l’autre, vous avez été confronté à un problème de taille : comment stocker vos photos et vidéos prises par un drone une fois que la mémoire interne de l’appareille s’épuise ? Dans le présent article, nous vous présentons justement les différents moyens pour stocker vos prises de vue. Focus !

Stocker photos et vidéos : choisir le moyen qui corresponde à ses besoins

Il existe autant de modèles drones que de profils d’utilisateurs, c’est un fait. Depuis que l’industrie du drone s’est ouverte au grand public, les marques rivalisent d’ingéniosité pour proposer des produits adaptés à tous les profils. Pour la photo et la vidéo notamment, il existe des drones aptes à prendre des photos de qualité supérieure. Ces drones haut de gamme se destinent essentiellement aux professionnels de la photo et de la vidéo. De l’autre côté, certains appareils d’entrée ou de milieu de gamme sont équipés de caméras moins performantes. Ces drones visent un public de dronistes amateurs et de photographes en herbe.

Par conséquent, choisir son moyen de stockage va de pair avec ses besoins de droniste. En l’occurrence, si vous êtes passionné de photo et vidéo et que votre drone est équipé d’une caméra 4K, il est naturel que vous ayez besoin d’un moyen de stockage important, voire de plusieurs. Au contraire, si vous êtes droniste en herbe et que votre drone sert des besoins de divertissement, la question du stockage ne posera pas de problème particulier. Dans la suite du présent article, nous allons justement vous aider à choisir le ou les moyens de stockage qui correspondent à vos besoins !

Les différents moyens pour stocker ses prises de vue

Cartes mémoires

La majorité des drones actuellement propose un support de stockage par carte mémoire micro SD. Il s’agit du moyen de stockage le plus répandu car le plus simple à utiliser. Si certains drones sont fournis avec des cartes mémoires, d’autres au contraire sont livrés sans. En l’occurrence, si vous comptez enregistrer vos prises de vue, il est primordial que vous laissiez quelques euros supplémentaires de côté pour une carte mémoire. Toutefois, faites attention à choisir votre carte mémoire en prenant en considération les deux facteurs suivants :

  • Capacité de stockage:

La capacité de stockage des cartes mémoires s’exprime en Giga Octets (Go). Sur le marché, il est possible de trouver des cartes mémoire de 8 jusqu’à 256 Go. Ainsi, plus vous allez filmer en bonne qualité et plus grande sera la capacité dont vous aurez besoin. Pour les drones qui filment en 4K, il est recommandé d’avoir une carte de 64 Go minimum. En revanche, si vous comptez ne prendre que des photos, vous pouvez opter pour une carte-mémoire avec moins de capacité de stockage.

  • Vitesse d’écriture :

Pour ne pas souffrir de bugs et de latence et avoir un bon débit de transfert, il est recommandé de choisir une carte-mémoire avec une bonne vitesse d’écriture. Des sigles comme UHS-1, V30, indiquent la vitesse d’écriture d’une carte-mémoire. Ces normes connaissent des évolutions assez régulièrement, alors renseignez-vous avant d’acheter votre carte-mémoire !

Au sujet des prix, la valeur des cartes mémoire varie d’un modèle à l’autre. Pour une 64 Go que nous vous recommandons, si vous filmez en UHD ou en 4K, comptez à peu près une soixantaine d’euros. Certains modèles de 128 ou 256 Go peuvent atteindre le prix de 100 euros, voire plus.

Disques-dur externes de bureau

Les disques-dur externes de bureau se présentent sous la forme d’une unité de stockage de 3,5 pouces. Ils fonctionnent par une alimentation électrique et leurs capacités de stockage peuvent aller jusqu’à 160000 Go (16 Terra octets). Au contraire d’un disque-dur externe portable, ces modèles ne sont pas facilement transportables en raison de leur poids.

En revanche, ils ont un meilleur débit de transfert. Autant vous dire qu’avec un tel disque-dur, vous aurez largement d’espace et même plus pour enregistrer vos prises de vue, aussi importantes soient-elles en termes de taille. Généralement, ces disques-dur externes de bureau s’adressent aux professionnels de l’image qui veulent stocker des vidéos en 4K filmées par leurs drones.

En fonction de leur capacité de stockage, ces disques-durs peuvent coûte entre 200 à 500 euros pour les modèles de 16 To. Un investissement qui en vaudra la peine pour ne plus avoir de problème de stockage pour un sacré boute de temps.

Disques-durs externes portables :

Les disques-dur externes portables se caractérisent par leur taille compacte et la légèreté de leur poids. En l’occurrence, ces disques-durs sont faciles à transporter contrairement aux disques-dur externes de bureau. Sur le marché, il existe deux types de disques-dur externes portables : les HDD et les SSD.

Le HDD répondent à d’anciennes normes, et sont par conséquent plus fragiles à manier en plus de faire du bruit. En revanche, ces modèles possèdent de meilleures capacités de stockage (jusqu’à 8 To). De l’autre côté, les modèles SSD sont plus solides, plus maniables et plus rapides. En outre, ils ne vont pas chauffer et n’ont quasiment aucun temps de latence. Par contre, leur capacité de stockage ne dépasse pas les 1 To pour les derniers modèles.

Ces modèles de disques-dur externes s’adressent aux dronistes qui se déplacent tout en ayant besoin de bénéficier de stockage supplémentaire. Si vous êtes en voyage, loin de votre bureau, il est judicieux d’avoir avec soi un disque-dur externe pour étendre la capacité de stockage de votre drone. Par ailleurs, ces modèles sont à la portée de toutes les bourses. En moyenne, comptez entre 100 et 300 euros pour vous équiper d’un tel disque-dur, selon sa capacité de stockage.

Disques dur internes

Les disques-dur internes sont des supports de stockage dont vos ordinateurs et vos périphériques multimédias sont équipés par défaut. Les récents modèles d’ordinateurs sont majoritairement équipés de disque-dur SSD, d’une capacité de 2 To, voire plus. D’anciens ordinateurs, ou des modèles plus économiques, sont toujours équipés de disques-dur HDD.

En l’occurrence, si vous souhaitez stocker vos photos/vidéos depuis votre drone, portez votre attention sur la capacité de stockage de votre disque-dur interne. Par ailleurs, il est tout à fait possible de rajouter à votre ordinateur un disque-dur interne supplémentaire. Naturellement, le prix de ces derniers varie en fonction de leur capacité de stockage. Comptez une centaine d’euros pour un bon disque-dur interne de 2 To.

Les serveurs NAS

Les serveurs NAS, appelés aussi serveurs de fichiers, se présentent sous la forme d’un boitier. Ce dernier va fonctionner en autonomie avec son propre système d’exploitation et va être relié par un câble réseau Ethernet à votre réseau personnel. En l’occurrence, ce système est apprécié pour offrir un grand niveau de sécurité aux données qui y sont stockées. Par ailleurs, en termes de capacité de stockage, les serveurs NAS ne sont pas en reste et pour cause.

En effet, un réseau NAS peut contenir plusieurs disques-durs. Autant vous dire que vous aurez ainsi largement de quoi stocker vos prises de vue. En d’autres termes, c’est comme si votre réseau GoogleDrive était installé chez vous. Toutefois, avant d’investir dans un réseau NAS, sachez que son prix d’acquisition n’est pas donné. Aussi, quelques connaissances en informatique sont requises pour son installation.

Les serveurs RAID

Le serveur RAID vous offre la possibilité de rassembler deux disques-durs physiques, ou plus, dans une seule unité. Autrement dit, le système d’exploitation de votre périphérique ne reconnaîtra qu’un seul disque-dur sur son poste de travail. Pour installer un serveur RAID, vous devez être muni de deux disques-dur externes de bureau ou portables, au minimum.

Pour faire simple, un serveur RAID va prendre toutes les données stockées dans chaque disque-dur et les fera apparaître dans une seule unité. Effectivement, en activant le serveur RAID, les disques-dur vont fonctionner en synchronisation. Un serveur RAID va alors accélérer le transfert ainsi que la lecture des données. Comment ? Tout simplement parce que la vitesse sera proportionnelle à celle des disques posés l’un à côté de l’autre.

Ainsi, avec un serveur RAID, vous allez non seulement gagner en rapidité de transfert mais aussi en simplicité d’utilisation. Néanmoins, cette solution peut s’avérer assez coûteuse puisqu’elle nécessite d’avoir plusieurs disques-dur chez soi. En l’occurrence, elle s’adresse essentiellement aux personnes qui souhaitent enregistrer des grosses données. Si vous avez l’habitude d’enregistrer des vidéos en 4K avec votre Bebop Parrot, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Le Cloud

Le Cloud est une alternative intéressante pour les personnes qui souhaitent étendre la capacité de leur stockage. Pour faire simple, le Cloud vous offre la possibilité de stocker vos données sur un serveur connecté à internet. La solution consiste à louer les services d’un prestataire qui va se charger de protéger et de sécuriser vos données. De nombreux prestataires proposent des services de « Cloud » par des abonnements mensuels/annuels. Les tarifs varient en fonction de l’abonnement donc mais aussi du volume de donnés que vous souhaitez enregistrer.

Une fois inscrit à un service de Cloud, vous allez pouvoir accéder à vos données depuis n’importe quel périphérique. Smartphone, tablette, ordinateur, accédez à vos données n’importe où. Effectivement, l’avantage du Cloud est que vos données ne sont pas stockées chez vous.

Non seulement vous allez pouvoir les consulter où que vous soyez, mais ça permet de se prémunir contre les risques de vol, de pannes ou d’incendies. Vous pouvez essayer gratuitement le « Cloud » chez de nombreux prestataires avec un volume limité pour avoir une idée de ce que c’est.

Concernant les tarifs d’un tel service, il est fixé par le prestataire et dépend de nombreux facteurs. La durée de l’abonnement et volume de donnés que vous souhaitez enregistrer sont les deux principaux indicateurs de prix. Certains prestataires peuvent proposer des fonctionnalités supplémentaires et facturer vos plus chers.

Conclusion : en définitive, les disques-dur externes sont le meilleur choix

Résumons. Les cartes mémoires sont limités en termes d’espace ; les disques-dur de bureau sont difficiles à transporter ; les disques-dur internes dépendent d’un périphérique ; les serveurs RAID sont contraignants techniquement, et le Cloud n’est pas très fiable. En l’occurrence, seuls les disques-dur externes portables présentent à nos yeux un réel intérêt pour de nombreuses raisons.

En termes de confort d’utilisation déjà. En effet, un disque-dur externe peut contenir jusqu’à 8 To, ne pèse qu’une centaine de grammes, et est facile à transporter. En ce qui concerne les tarifs aussi, les disques-dur sont vendus à des prix avantageux vis-à-vis d’autres moyens de stockage. Bref, pour un droniste chevronné qui souhaite enregistrer ses prises de vue 4K, le disque-dur externe portable est certainement la meilleure solution qui s’offre à lui.

Summary

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous nous quittez déjà ?

Jetez un coup d'oeil sur les bonnes affaires  en cours avant :) !

Voir les bons plans en cours